HBO fait la chasse aux bandes-annonces « pirates » de Game of Thrones

Trône de drame 59

Alors que la diffusion de la saison 4 de Game of Thrones débutait à peine, la chaîne HBO a demandé le mois dernier à Google de ne plus afficher au sein de son moteur de recherche des résultats renvoyant vers des sites tels que KickAss Torrent ou IsoHunt. De manière plutôt surprenante, la chaîne a exigé à cette occasion le déréférencement de pages permettant de télécharger en peer-to-peer la bande-annonce de la fameuse série. 

Si vous recherchez « Game of Thrones bande-annonce torrent » dans Google, le célèbre moteur de recherche vous indique en bas de page que plusieurs résultats n’apparaissent pas pour des raisons de droit d’auteur. Comme l’a remarqué le site TorrentFreak, la chaîne HBO, qui produit la célèbre série inspirée des romans de George R. R. Martin, a en effet envoyé plusieurs demandes de déréférencement auprès de la firme de Mountain View. L’objectif ? Que Google ne renvoie plus ses utilisateurs vers des pages permettant de télécharger ou de regarder illégalement en streaming les épisodes de Game of Thrones.

Sauf que loin de se limiter aux seuls épisodes complets, la chaîne américaine a également demandé à Google de supprimer des résultats de son moteur de recherche plusieurs pages à partir desquelles il est possible de télécharger une bande-annonce officielle de la saison 4 de Game of Thrones. C’est par exemple le cas des sites de liens torrents IsoHunt et « KickAss Torrents », qui permettent tous les deux de se procurer gratuitement le fichier MP4 correspondant, d’environ 25 Mo.

 got dmca

Si ces demandes sont à l’évidence légitimes, elles peuvent néanmoins paraître surprenantes. Les requêtes adressées à Google datent en effet de début avril, alors que la bande-annonce litigieuse était disponible pour le public, notamment via YouTube (voir ci-dessus), dès le mois de janvier. Il est également difficile de cerner le préjudice pour HBO, dans la mesure où une bande-annonce est une œuvre promotionnelle destinée à faire de la publicité pour un film ou, ici, une série.

Les producteurs de la série ayant déjà affirmé que le partage massif de Game of Thrones en peer-to-peer était pour eux « une sorte de compliment », il est possible que ces demandes de déréfencement s’avèrent être une sorte de dommage collatéral aux requêtes envoyées en masse par les ayants droit. Ce ne serait d’ailleurs pas la première fois, Microsoft ayant par exemple déjà demandé à Google le déréférencement de pages de son site officiel.


chargement
Chargement des commentaires...