Un smartphone Samsung avec écran 7 pouces, une fatalité mais à quel prix ?

Faudrait p'tet arrêter là, comme moi à 17h 128
Damien Labourot

Les smartphones d'une génération à l'autre disposent d'écran de plus en plus grand. Mais les fabricants ont-ils vraiment une limite physique ? Si l'on en croit les dernières rumeurs de la part de Samsung, une nouvelle étape va être franchie avec la gamme Galaxy Mega, qui embarquerait un écran de 7 pouces.

Du côté des grandes tendances sur le marché des smartphones, on s'aperçoit que de grandes lames de fond existent. Si on applaudit la vitesse d'exécution des différents constructeurs à nous proposer toujours plus de technologies, dernier SoC à la mode disposant de huit cœurs à 2 GHz ou encore le dernier écran WQHD, on regrette que certains « combats » soient toujours absents des feuilles de route.

Xperia Z1 Compact

Le Z1 Compact de Sony n'est pas si petit que cela, mais part dans le bon sens

On pense par exemple au smartphone capable de tenir une autonomie de plusieurs jours sans avoir à être rechargé, ou encore un mobile compact véritablement haut de gamme. Si Sony s'est penché sur ce dernier point avec son Z1 Compact, on ne peut pas vraiment parler d'un mobile de 3,5 ou 4 pouces sous les 100 grammes par exemple, mais plutôt d'un modèle assez classique avec des mensurations de 127 x 64,9 x 9,5 mm pour un poids « conventionnel » de 137 grammes. Pas vraiment spectaculaire.

Des écrans plus grands d'une génération à l'autre

Comme nous avons pu le voir à plusieurs reprises ces dernières années, nos smartphones ont tendance à bénéficier d'un écran disposant d'une meilleure définition, mais surtout d'une diagonale toujours plus importante. Si l'on prend l'exemple symptomatique de Samsung, voyons ce que cela donne sur ses fers de lance : 

  • Galaxy S (2010) : 4 pouces, 480 x 800 pixels
  • Galaxy SII (2011) : 4,27 pouces, 480 x 800 pixels
  • Galaxy SIII (2012) : 4,8 pouces, 720 x 1280 pixels
  • Galaxy S4 (2013) : 5 pouces, 1080 x 1920 pixels
  • Galaxy S5 (2014) : 5,1 pouces, 1080 x 1920 pixels

Comme on peut l'observer, en l'espace de cinq modèles, mais surtout de moins de cinq ans, les terminaux haut de gamme ont pris un peu plus d'un pouce (2,5 cm) de diagonale tandis que la définition a été multipliée par un coefficient de 5,4.

Samsung Galaxy S4

 Le Galaxy S4 en main peut s'avérer déjà limite

Reste que le fabricant coréen va plus loin. Tout d'abord, il a commencé par sa gamme Galaxy Note avant d'ajouter l'année dernière les Galaxy Mega, voici ce que cela donne de ce côté-là au niveau des tailles d'écrans : 

  • Galaxy Note (2011) : 5,3 pouces, 800 x 1280 pixels
  • Galaxy Note II (2012) : 5,5 pouces, 720 x 1280 pixels
  • Galaxy Note 3 (2013) : 5,7 pouces, 1080 x 1920 pixels
  • Galaxy Mega 5.8 (2013) : 5,8 pouces, 560 x 940 pixels 
  • Galaxy Mega 6.3 (2013) : 6,3 pouces, 720 x 1280 pixels

Ici la montée est moins violente d'une génération à l'autre, mais il faut dire que l'on partait déjà de quelque chose de relativement grand... Par contre, la définition a baissé entre le Galaxy Note I et II alors qu'elle a grimpé avec un coefficient de 2,25 avec le Note 3. Il faudra d'ailleurs voir si Samsung osera l'écran WQHD (2560 x 1440 pixels) pour son modèle de la gamme Note ou si la firme s'appuiera de nouveau sur du Full HD.

Un smartphone de 7 pouces en préparation chez Samsung

Notez que Samsung ne détient pas la palme de l'écran le plus grand, qui est détenue à ce jour par Sony et son Xperia Z Ultra. Celui-ci inclut en effet une dalle Full HD de 6,44 pouces ! Oui mais voilà une nouvelle rumeur venant de Samsung devrait remettre les pendules à l'heure, puisqu'un nouveau Galaxy Mega serait en route et il bénéficierait... d'un écran de 7 pouces, si l'on en croit Bestmobs.

Samsung Mega 7 pouce

Crédits : Bestmods 

Il n'est pas question d'une tablette de 7 pouces avec des fonctions téléphonie comme on en trouve chez le constructeur ou par exemple chez ASUS, mais bien d'un smartphone ! Il sera d'ailleurs très intéressant de voir comment le coréen va le positionner et surtout à quel tarif. Car ces fameuses tablettes avec des fonctions de téléphone sont disponibles à un peu plus de 200 euros.

Quand s'arrêteront-ils vraiment ?

Mais la réelle question à laquelle nous n'avons pas de réponse est bien celle-ci : les constructeurs vont-ils finir par comprendre qu'il y a une limite physique pour utiliser confortablement un smartphone ? Ce que l'on appelle confortable, c'est selon nous de pouvoir utiliser son mobile d'une seule main avec le pouce apte à couvrir l'ensemble de la diagonale de l'écran.

Faut-il attendre que les clients s'arrêtent d'acheter pour que l'on retrouve des smartphones plus compacts et plus raisonnables ? Tant que nous y sommes de nos vœux, nous aimerions aussi et surtout que des fabricants se mettent dans la peau d'un utilisateur lambda et qui ne souhaite pas devoir mettre son appareil sur le secteur tous les soirs. La course aux performances brutes est une chose souhaitable, mais la performance peut être aussi de savoir se passer de son bloc d'alimentation pendant plusieurs jours comme l'étaient nos mobiles.


chargement
Chargement des commentaires...