Seagate dévoile des disques durs de 6 To, capables d'atteindre les 226 Mo/s

« les plus rapides du monde » 53
Sébastien Gavois

Seagate vient d'annoncer officiellement ses disques durs de 6 To pensés pour les entreprises. Ils sont au format de 3,5 pouces, intègrent six plateaux de 1 To et les taux de transfert peuvent grimper jusqu'à 226 Mo/s. En plus des versions classiques avec des secteurs de 512 octets, Seagate propose également une déclinaison avec des secteurs de 4 ko, une évolution qui va dans le bon sens.

Seagate 6 To

En début d'année, HGST et Seagate se livraient une petite guerre sur les disques durs de 6 To. Le premier dévoilait alors son Ultrastar He6 à l'Hélium, tandis que le second évoquait brièvement sa série Entreprise. Désormais, elle est officiellement disponible et on connait de plus amples informations.

Seagate Entreprise : jusqu'à 6 To à 226 Mo/s en SAS 12 Gb/s

Contrairement à son concurrent, Seagate n'a pas eu besoin de modifier la structure interne de ses disques durs, il s'est contenté d'ajouter un plateau pour arriver à 6x 1 To. Série Entreprise oblige, ils sont disponibles au format de 3,5 pouces avec une interface SAS à 12 Gb/s ou bien S-ATA à 6 Gb/s, au choix. Dans le premier cas, les débits maximum sont de 226 Mo/s, contre 216 Mo/s pour le second. Pas de changement pour la latence moyenne qui est de 4,1 ms :

Seagate 6 To

Le constructeur n'hésite pas annoncer qu'il s'agit des disques durs de 6 To « les plus rapides du monde »... ce qui n'est pas franchement exceptionnel puisque seul HGHT propose également cette capacité avec des débits de 177 Mo/s.

Des secteurs de 4 ko pour le ST6000NM0014, quel intérêt ? 

Des versions avec chiffrement (SED) sont également de la partie, mais Seagate propose aussi une déclinaison avec des secteurs de 4 ko au lieu des 512 octets généralement employés. Ce n'est certes pas une révolution, mais une évolution intéressante amorcée il y a déjà plusieurs années. Dans un premier temps, cela passait par une émulation de la part du firmware des disques durs qui faisait croire à l'OS que les secteurs étaient de 512 octets alors qu'ils étaient de 4 ko en interne. Mais, notamment depuis l'arrivée de Windows 8, cet artifice n'est plus nécessaire et on peut exploiter directement ce genre de disques durs.

Concrètement, des secteurs de 4 ko sont plus intéressants puisqu'ils permettent d'augmenter l'efficacité de la correction d'erreurs, tout en gagnant un peu de place. Western Digital annonce ainsi entre 7 et 11 % de plus suivant les cas. Pour faire simple, chaque secteur de 512 octets réserve 15 octets pour la synchronisation et 50 octets pour la correction d'erreurs, alors que sur des secteurs de 4 ko on a respectivement 15 et 100 octets par bloc de 4 ko. Au final, on utilise donc moins d'octets pour la synchronisation et la correction et on dispose donc de plus de place.

Seagate 6 ToSeagate 6 To

Quoi qu'il en soit, les nouveaux disques durs de Seagate sont déjà commercialisés, mais le fabricant n'a pas dévoilé de prix, mais des revendeurs commencent à le référencer à plus de 560 euros.


chargement
Chargement des commentaires...