Pour des raisons de sécurité, Nest arrête la vente de son détecteur de fumée

Et la question de la sécurité des objets connectés revient sur la table 92
Sébastien Gavois

Trois mois après son rachat par Google pour 3,2 milliards de dollars, Nest indique que, pour des raisons de sécurité, il arrête la commercialisation de son détecteur de fumée. Les clients qui en possèdent déjà un sont invités à le mettre à jour via leur compte, ou bien à le retourner afin de se faire rembourser.

Nest

Au début de l'année, Google rachetait Nest, une société spécialisée dans la domotique, mais pas spécialement connue de ce côté de l'Atlantique. Le montant de la transaction était tout de même impressionnant avec 3,2 milliards de dollars en cash, soit la deuxième plus grosse acquisition pour Google. Alors que Nest propose depuis peu ses produits au Royaume-Uni, la société revient sur le devant de la scène, mais pour des raisons de sécurité cette fois-ci.

La fonction Wave pourrait désactiver « involontairement » une alarme

Tony Fadell, un des fondateurs de Nest et actuel PDG, a récemment publié un bulletin d'alerte concernant son détecteur de fumée. En effet, lors de récents tests en laboratoire, ses équipes se sont demandé si, dans certaines conditions bien particulières, la fonction Wave (qui permet de désactiver l'alarme d'un geste de la main), ne pouvait pas être involontairement activée, ce qui pourrait retarder une évacuation alors que le danger serait bien réel.

Le PDG précise que, si le problème a été détecté par son service, il n'a pour le moment eu aucun écho d'un problème du genre chez ses clients, mais il ajoute que « le fait que cela pourrait potentiellement se produire est très important pour moi et je veux y remédier immédiatement ». Les ventes sont donc pour le moment arrêtées.

Nest Wave

Une mise à jour pour désactiver Wave ou bien un retour du produit chez Nest 

Afin de contourner ce problème, la société indique qu'elle a désactivé la fonction Wave de ses détecteurs de fumées et recommande donc à ses clients de connecter leur produit à leur compte Nest (via Wi-Fi) afin de mettre en place cette mise à jour. Pour ceux qui ne pourraient pas procéder à celle-ci, un retour avec remboursement est également proposé, tous les détails se trouvent par ici.

Bien évidemment, lorsque cette situation sera réglée, un autre correctif viendra réactiver la fonction Wave et les détecteurs seront de nouveau disponibles à la vente. La société indique que cela devrait prendre deux ou trois mois et qu'il faudra également attendre l'approbation des agences de sécurité des États-Unis, du Canada et du Royaume-Uni, soit l'ensemble des pays où est vendu le produit de Nest.

Si la réaction de Google/Nest a été très rapide, la question de la sécurité des objets connectés se pose encore. En effet, les cas de problèmes se multiplient ses derniers mois : lésions cutanées avec les bracelets connectéscréation d'un botnet, ou encore prise de contrôle à distance avec la possibilité d'accéder au réseau Wi-Fi.


chargement
Chargement des commentaires...