Armiga, un émulateur Amiga sur base ARM pour les nostalgiques

Avec un vrai lecteur de disquettes, à l'ancienne 85
Kevin Hottot

Le rétrogaming a le vent en poupe ces derniers temps, et nombreuses sont les entreprises à surfer sur cette vague en proposant des appareils capables d'émuler des jeux issus d'anciennes plateformes. Sur Indiegogo, un projet vise à concevoir une machine sur base ARM capable d'émuler l'Amiga 500 : l'Armiga.

Armiga

 

Au milieu des années 80, les consoles de salon n'étaient pas encore légion, et les ordinateurs personnels étaient déjà l'un des meilleurs moyens de s'adonner aux plaisirs vidéoludiques. De nombreuses machines ont marqué cette époque comme le Commodore 64, l'Atari ST, et le non moins célèbre Amiga 500. Si vous aviez déjà craqué pour ce dernier, sachez qu'il existe un projet sur Indiegogo qui risque de vous faire replonger. 

 

En effet, il y est question de l'Armiga, un boîtier renfermant un processeur ARM double cœur, accompagné par 1 Go de RAM, fonctionnant sous Android 4.2.2 et fourni avec un émulateur Amiga. Cerise sur le gâteau, un lecteur de disquettes est intégré afin que vous puissiez y transférer vos jeux originaux, à condition qu'ils ne disposent pas de protection anti-copie. Ceux-ci seront stockés au format ADF sur une carte SD, ceci afin d'éviter d'avoir à composer avec les temps de chargement de l'époque. Autre raffinement, il est possible de gérer le contenu de la machine directement depuis un PC situé sur le même réseau local. 

 

Côté connectique, outre le lecteur de cartes SD, il est question de deux ports USB « Host » pouvant accueillir des contrôleurs de jeu ou des supports de stockage externe, la liaison avec le réseau se fait via un port RJ45, et l'affichage via une unique sortie HDMI. On regrettera seulement l'absence de Bluetooth, pour y relier des manettes sans fil, et de Wi-Fi.

 

Android étant préinstallé, il est également possible de profiter du PlayStore de Google et de ses applications, ainsi que de surfer sur internet, ce qui est un ajout plutôt sympathique par rapport à l'Amiga 500 original. Pour ce qui est du tarif, il est question d'un prix de départ à 139 dollars, auxquels il faut ajouter 34 dollars de frais de port pour le modèle de base. Un pack à 199 dollars hors frais de port permet d'avoir la machine en noir, une carte SD Classe 10 de 8 Go avec le logiciel préinstallé, un câble HDMI et un T-Shirt. Le tout, livré en novembre prochain. Si vous n'avez pas envie d'attendre, une version bêta peut vous être livrée en août 2014 pour 279 dollars.

 

La campagne Indiegogo a démarré plutôt lentement puisque seulement 11 100 dollars ont été récoltés sur les 140 000 nécessaires à l'aboutissement du projet. De nombreux buts additionnels sont également prévus si plus de 200 000 dollars sont promis, notamment l'intégration d'émulateurs Megadrive, NeoGeo ou Atari ST, le support des disquettes protégées contre la copie, et le passage de tout le projet, logiciel comme matériel, sous licence open source.


chargement
Chargement des commentaires...