Disney fait main basse sur Makers Studios pour au moins 500 M$

PewDiePay 25
Par
le mardi 25 mars 2014 à 11:10
Kevin Hottot

Alors que toute l'attention ces dernières semaines était cristallisée sur le rachat de Whatsapp par Facebook pour 16 milliards de dollars, ou les négociations en cours entre Altice et SFR avec Bouygues dans le rôle du trublion, les enchères montent aussi du côté des chaînes YouTube. En effet, Disney vient de racheter Maker Studios, l'un des plus grands « networks » de la plateforme, et le chèque pourrait s'élever à 950 millions de dollars.

PewDiePie

PewDiePie, un des youtubeurs en partenariat avec Maker Studios

 

PewDiePie : ce pseudonyme ne vous dit probablement rien. Pourtant, ce youtubeur suédois est l'un des plus influents, si ce n'est le plus influent au monde quand il est question de jeux vidéo. Le jeune homme de 24 ans est en effet à la tête d'une chaine comptant plus de 25 millions d'abonnés et totalisant plus de 3,9 milliards de vidéos vues. Des nombres ahurissants qui ont de quoi faire tourner les têtes. 

 

Ce youtubeur, comme bien d'autres, travaille en partenariat avec ce que l'on appelle un « network », dont le rôle est de s'arranger afin de monétiser du mieux possible les vidéos des youtubeurs qui, en règle générale, profitent alors d'une meilleure rémunération qu'en traitant en direct avec YouTube.

 

Pourquoi vous expliquons-nous tout cela ? Tout simplement parce que Disney vient de faire main basse sur Makers Studio, le « network » de PewDiePie, contre la modique somme de 500 millions de dollars. Selon Reuters, la transaction pourrait même s'élever à 950 millions de dollars en fonction des résultats obtenus par l'entreprise. Makers Studios n'étant pas cotée en bourse, l'entreprise n'a pas d'obligation de publier ses résultats. Mais avec 55 000 chaines affiliées, regroupant 380 millions d'abonnés, et générant près de 5,5 milliards de vidéos vues chaque mois, il est fort probable que l'affaire soit florissante. 

 

Selon Kevin Mayer, le vice-président en charge de la stratégie d'entreprise chez Disney, cette acquisition permet non seulement à sa firme d'agrandir sa présence en ligne mais surtout « cela nous donnera énormément de données pour nous aider à promouvoir nos autres activités à ce public ». L'objectif n'est donc pas seulement de gonfler le chiffres d'affaires de Disney, mais également de profiter l'audience plutôt jeune de YouTube pour mieux l'attirer dans ses filets. Une stratégie qu'a également appliqué récemment Canal+ en s'offrant le Studio Bagel, pour le meilleur et pour le pire.


chargement
Chargement des commentaires...