Arrestation de l’administrateur de The Pirate Island, le site ferme ses portes

Nightmare 59

Depuis hier, il est impossible d’accéder aux pages et services proposés jusqu’ici par The Pirate Island, dont le nom n’est pas sans rappeler le célèbre Pirate Bay. Désormais, les internautes ne voient plus qu’un court message indiquant que le site francophone de liens torrent a « définitivement » fermé ses portes suite à l’interpellation de son administrateur en Alsace.

pirate island torrent

« L'aventure TPI s'arrête là » annonce sobrement ce qui fait désormais office de seule et unique page du site The Pirate Island. Ce dernier, qui proposait jusqu’ici à ses membres inscrits des milliers de liens torrents de films, de jeux vidéo, de musiques ou de séries, « ferme définitivement ses portes » précise son administrateur, qui répond au nom de Nightbird.

Et pour cause. L’intéressé explique avoir été interpellé hier par la Direction inter-régionale de la police judiciaire (DIPJ) de Strasbourg, « suite à la plainte de la SACEM, de l'ALPA et suite à une dénonciation ». Selon Zataz, « Nightbird » aurait coupé l’accès à The Pirate Island en matinée, vraisemblablement du fait de la visite des policiers, puis aurait ensuite publié son message en soirée, une fois sa garde à vue terminée. Cette arrestation fait suite d’après nos confrères à une enquête menée par les forces de l’ordre depuis un an. De l’argent aurait également été saisi sur le compte PayPal de l’administrateur, qui avait mis en place un système de dons.

Les précédents de Reload Paradise et Play The Net

« Pour conclure, sachez que le site ferme définitivement ses portes et qu'aucune "suite" ne sera donnée à TPI » termine l’auteur du message. Sauf que selon Zataz, Nightbird est également connu pour être le responsable de deux autres sites francophones majeurs de téléchargement de liens torrent : Reload Paradise et Play The Net. Tous deux ont déjà fermé leurs portes, respectivement en 2009 et 2012. À l’époque, l’administrateur évoquait des « problèmes personnels » graves et assurait surtout qu’il tirait sa « révérence après plus de 2 ans 1/2 d'existence » de Play The Net. L’affaire semble cependant bien plus sérieuse aujourd’hui avec ce volet judiciaire, et ce alors que la loi visant à augmenter les dommages et intérêts alloués aux ayants droit victimes de contrefaçon a été promulguée hier. Il sera donc intéressant de suivre ses développements.

En attendant, notons que cette fermeture intervient une semaine jour pour jour après que les gendarmes des Bouches-du-Rhône ont convoqué l’administrateur du site DeLaMusique.net, qui permettait pour sa part aux internautes d’accéder gratuitement à des millions de chansons, en téléchargement ou en streaming. L'intéressé, un jeune de 18 ans, a lui aussi coupé l'accès à son site, et attends désormais la tenue plus que probable d'un procès dans lequel la SACEM pourrait être partie civile (pour en savoir plus, voir notre article, ainsi que l’interview du jeune mis en cause).


chargement
Chargement des commentaires...