Si Bouygues Telecom rachète SFR, Free récupèrera son réseau 2G, 3G et 4G

Quivalemieuxsentirer.com 332
Sébastien Gavois

Alors que Bouygues Telecom et Altice (Numericable) sont en lice pour racheter SFR, un nouvel accord vient d'être annoncé. Dans l'hypothèse où le premier remporterait la mise, Iliad pourrait ainsi racheter un portefeuille de fréquences 2G/3G/4G ainsi que le réseau de Bouygues, pour un montant pouvant atteindre 1,8 milliard d'euros.

Iliad presse

La vente de SFR n'est plus qu'une question de temps. En effet, Vivendi avait donné une date butoir pour que les repreneurs intéressés déposent un dossier, et ils sont au nombre de deux : Altice (Numericable) et Bouygues Telecom. Ce dernier a même détaillé dans les grandes lignes son plan de reprise. 

Mais les choses s'accélèrent et Iliad vient d'annoncer officiellement « avoir signé un accord de négociations exclusives avec le groupe Bouygues et la société Bouygues Telecom en vue du rachat d'un portefeuille de fréquences 2G/3G/4G et du réseau de téléphonie mobile de Bouygues Télécom pour un montant pouvant aller jusqu'à 1,8 milliard d'euros ». Par contre, nous n'avons pas de détails sur les blocs de fréquences visés par cet accord. Cela ne serait par contre valable que si Bouygues Telecom remporte la mise en rachetant SFR.

Free évoque donc un retour à trois opérateurs, mais il disposerait dans cette nouvelle configuration d'un réseau complet en 2G, 3G et 4G, ce qui devrait permettre de faire des économies, que ce soit sur l'accord d'itinérance avec Orange ainsi que sur le déploiement des sites et des antennes. Iliad précise que « cette opération a vocation à être financée avec les ressources propres et bancaires du Groupe et sans recours à une augmentation de capital ».

Désormais les pions de chaque protagoniste sont avancés et il faudra maintenant attendre l'annonce du gagnant de la part de Vivendi puis la réaction de l'ARCEP et de l'autorité de la concurrence, que ce soit au niveau national ou européen.

De son côté, Bouygues Telecom n'a pas encore publié de communiqué de presse. Bien évidemment, nous reviendrons plus en détail sur les conséquences de cette annonce dès demain.


chargement
Chargement des commentaires...