Waze : les radars n'ont pas totalement disparu sur Android

Yes or No ? 92
Par
le vendredi 21 février 2014 à 15:20
Sébastien Gavois

Waze vient de mettre à jour son application Android, notamment afin de ne plus afficher la position précise des radars automatique. Mais une simple petite modification d'un des fichiers de l'application permet de les remettre en place. Oubli ou choix délibéré ?

Waze 3.7.7 iOSWaze 3.7.8 Android

Waze sur iOS avec la position des radars, Waze sur Android

Waze, le GPS communautaire racheté l'année dernière par Google, n'affiche plus la position précise des radars automatiques de vitesse et de feux rouges, mais des « zones de contrôles ». Tout du moins pour les utilisateurs français. En effet, il s'agit pour le géant du web de se plier à notre réglementation. Mais sur Twitter plusieurs utilisateurs signalent qu'il est possible de revenir en arrière simplement en modifiant deux paramètres dans un fichier. Pour cela, il suffit d'accéder au dossier Waze de votre terminal mobile, puis de trouver et d'éditer le fichier « preferences » (sans extension).

Pour cela, il suffit généralement de brancher votre smartphone ou votre tablette à votre ordinateur, de vérifier que vous êtes bien connecté en tant que périphérique de stockage et de lancer l'explorateur. Souvent, il sera nécessaire de copier le fichier « preferences » sur votre machine afin de pouvoir l'éditer, avec WordPad par exemple. Vous pouvez également le faire directement depuis votre mobile, via une application comme Astro.

Waze 3.7.8

Il faudra ensuite trouver et modifier deux lignes afin d'y remplacer les « no » par des « yes », puis relancer l'application pour que la localisation précise des radars soit de retour. On peut alors se demander si cette possibilité a été laissée par simple oubli, ou si c'était un choix de l'équipe. 

GeoConfig.Ignore server config: yes
...
Alerts.Enable Enforcement Alerts: yes

De son côté, Coyote indique bien des zones de danger, mais plusieurs lecteurs nous signalent que l'application permettrait malgré tout de connaître l'emplacement précis des radars, sans avoir besoin de modifier les fichiers de l'application. En effet, elle émet quatre bips lorsque l'on passe dans une zone de danger, le premier pour préciser qu'on entre dedans et le quatrième pour annoncer qu'on en sort, mais le troisième représenterait toujours l'emplacement du radar. Nous avons demandé à la société ce qu'il en est.

Bref, il semble facilement possible de contourner la législation, via différentes approches. Dans le cas de Waze il est pour le moment nécessaire de mettre un peu les mains dans le cambouis. Reste à voir si cette « astuce » va continuer à fonctionner lors de la prochaines mises à jour. 


chargement
Chargement des commentaires...