Twitter lève son blocage des liens vers KickAss Torrents

Les liens sont Kickassés 30

Mise à jour : Il est à nouveau possible de publier des tweets contenant des liens vers des pages du site KickAss Torrents. Si le réseau social n’est toujours pas revenu vers nous afin de nous expliquer pourquoi un tel blocage avait été instauré, son service assistance nous a néanmoins confirmé par mail que le lien que nous avions signalé avait été « bloqué par erreur ». 

Le réseau social Twitter a-t-il mis en place une quelconque censure à l’encontre du site « KickAss Torrents » ? La question peut aujourd’hui se poser. TorrentFreak a en effet remarqué que le site de micro-blogging ne permettait désormais plus de publier des tweets comportant un lien vers le célèbre moteur de liens torrents, encore désigné cette année par les États-Unis comme étant un haut lieu de la contrefaçon sur Internet.

En faisant un essai avec l’URL du site, « http://kickass.to/ », ou bien en essayant avec une adresse correspondant à une autre page du site Internet, Twitter refuse systématiquement de publier le tweet... « Oups ! Une URL dans votre tweet semble pointer vers une page dont le contenu serait indésirable ou dangereux » rétorque le réseau social.

tweet refus

« Indésirable ou dangereux », le site KickAss Torrents ? Habituellement, ce type de message s’affiche pour éviter les tentatives de pishing ou les renvois vers des sites contenant des logiciels malveillants. En cas de doute, Twitter propose néanmoins à ses utilisateurs de vérifier que l’URL en question s’avère bel et bien dangereuse, en les invitant à procéder à un diagnostic sur Google. Sauf que lorsqu’on procède à ce test, la firme de Moutain View affirme que le site « n'est actuellement pas répertorié comme suspect » et qu’il n’y a aucune trace de logiciel malveillant sur les 90 derniers jours...

certificat google

Alors ? « Si le diagnostic Google détermine que l’URL est saine, il se peut que nous décidions de maintenir cette URL bloquée sur Twitter » répond le service d’assistance du réseau social dès qu’on lui signale le problème. « Si l’URL de votre site est bloquée et que vous êtes sûr que votre site n’est pas utilisé dans un but malveillant sur Twitter, veuillez répondre à cet email en nous le précisant » précise-t-il au passage. Plus de neuf heures après un courriel en ce sens, l’entreprise américaine ne nous a toujours pas répondu.

Les tweets publiés avant le blocage également impactés

Pour les tweets contenant des liens vers KickAss Torrents mais qui auraient été publiés avant la mise en place de ce blocage, Twitter applique également un régime spécial. Le professeur américain Alex Sayf Cummings, avait ainsi publié il y a peu un tweet renvoyant vers une page du fameux site de liens torrent, laquelle permettait de télécharger légalement un de ses ouvrages. Sauf que lorsqu’on clique sur l’URL en question, Twitter affiche le message ci-dessous.

tweet malveillant

Excès de zèle sécuritaire ou volonté du réseau social de lutter contre le partage illicite de fichiers sur Internet ? La question demeure en suspend, puisque Twitter n’a toujours pas répondu à nos sollicitations sur le sujet. Néanmoins, ce blocage ne semble concerner que KickAss Torrent, des sites notoirement connus tels que The Pirate Bay n’ayant par exemple pas été impactés à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Dernière mise à jour le 25/02/2014 07:52:14

chargement
Chargement des commentaires...