Facebook rachète WhatsApp pour la bagatelle de... 16 milliards de dollars

Pas assez cher mon fils 156
En bref
image dediée
Applications
Sébastien Gavois

Alors que les rumeurs allaient bon train, c'est désormais officiel : Facebook vient de racheter la messagerie instantanée WhatsApp pour la bagatelle de 16 milliards de dollars. Pour rappel, ce service revendique plus de 450 millions d'utilisateurs mensuels.

Les montants des rachats de société seraient-ils en train de s'envoler ? Les sommes récentes ont de quoi faire tourner la tête. Si Google est un coutumier du fait avec 3,2 milliards de dollars récemment pour Nest ou bien 12,5 milliards pour Motorola Mobility, Facebook n'est pas en reste.

En effet, après le milliard de dollars pour Instagram, le réseau social vient d'annoncer le rachat de WhatsApp (voir notre dossier sur les messageries) pour la modique somme de 16 milliards de dollars, dont 4 milliards de dollars en cash. Notez qu'il est également indiqué que trois milliards de dollars de plus seront attribués aux fondateurs et employés de WhatsApp au cours des quatre prochaines années. À titre de comparaison, le total représente environ la moitié de la capitalisation de Twitter.

Actuellement, WhatsApp revendique plus de 450 millions d'utilisateurs par mois avec une croissance d'un million de plus... par jour. Le nombre de messages approche du volume global de SMS échangés à travers le monde. Avec son milliard de membres, Facebook détient donc les clés des comptes d'une proportion non négligeables des internautes. La société de Mark Zuckerberg précise que WhatsApp continuera de fonctionner de manière indépendante sous son propre nom.

16 milliards de dollars pour 450 millions d'utilisateurs, cela donne un ratio relativement élevé de plus de 35 $ par compte. Pour rappel, on était plus aux alentours de 3 dollars pour Viber qui a récemment été racheté 900 millions de dollars par Rakuten.

Nous reviendrons dès demain en détail sur les conséquences de cette annonce qui, à n'en pas douter, fera couler beaucoup d'encre.


chargement
Chargement des commentaires...