Orange testera la 4G LTE Advanced sur Bordeaux, des débits jusqu'à 300 Mb/s

Bientôt de nouvelles enchères pour les 3,5 GHz ? 67
Sébastien Gavois

Après SFR et Bouygues Telecom, c'est au tour d'Orange de mener une expérimentation sur la 4G LTE Advanced, vient d'indiquer l'ARCEP dans un communiqué de presse. Cela se déroulera à Bordeaux et il est question de débits théoriques pouvant atteindre 300 Mb/s.

LTE Advanced

Mi-octobreBouygues Telecom et SFR indiquaient procéder à des expérimentations de 4G LTE Advanced sur leur réseau mobile. Le premier avait choisi Marseille, tandis que le second s'était tourné vers Bordeaux, dans les deux cas sur leur réseau réel. Les débits de l'époque n'avaient rien de bien exceptionnel puisqu'il n'était question « que » de 160 à 174 Mb/s, même si cela était dans tous les cas supérieur aux 150 Mb/s de la 4G.

La 4G LTE Advanced intéresse beaucoup de monde : Bouygues Telecom, Orange et SFR

Cette fois-ci, c'est au tour d'Orange de se lancer dans l'aventure, avec la bénédiction de l'ARCEP. En effet, le gendarme des télécoms vient d'annoncer avoir accepté la demande de l'opérateur afin de « mener une expérimentation pour du très haut débit mobile basé sur la technologie LTE Advanced (forme évoluée de la technologie LTE actuellement utilisée par les opérateurs mobiles) ». Cela se passera à Bordeaux et donc dans un environnement urbain très dense.

L'ARCEP précise que « cette expérimentation est la première de ce type autorisée en France. L’Autorité accueillera favorablement toute demande d’expérimentation destinée à favoriser et accélérer le développement du très haut débit mobile ». Ce qui laisse la porte ouverte à une demande d'un autre opérateur, pourquoi pas de Bouygues et/ou de SFR qui avaient déjà montré leur intérêt.

Orange pourra exploiter un nouveau canal de 2x 20 MHz sur la bande des 3,5 GHz 

Pour cela, Orange pourra exploiter une nouvelle bande de fréquences (3,5 GHz). En effet, en plus du canal 2x 20 MHz sur la bande des 2,6 GHz (déjà utilisé pour la 4G), l'opérateur aura accès à un autre de 2x 20 MHz sur la bande des 3,5 GHz. Pour rappel, cela va dans le sens des déclarations de l'ARCEP qui indiquait que « pour faire face à l’explosion du trafic et pour rendre possibles les futures générations technologiques, des bandes de fréquences supplémentaires seront nécessaire d’ici quelques années ». 

Les débits théoriques maximums attendus sont de l'ordre de 300 Mb/s, contre « seulement » 150 Mb/s pour la 4G LTE de base. Il faudra maintenant attendre les résultats de cette expérimentation pour savoir ce qu'il en est dans la pratique. Aucune date de déploiement de la 4G LTE Advanced n'est précisée.


chargement
Chargement des commentaires...