Free fête ses 15 ans, de l'ADSL à moins de 30 euros à la téléphonie mobile

Bouygues, SFR et Orange ont-ils apporté un gâteau à Xavier Niel ? 159
Sébastien Gavois

Free fête aujourd'hui son quinzième anniversaire. C'est en effet en 1999 qu'IIiad a créé le fournisseur d'accès à internet et il faudra attendre 2010 pour que la société obtienne la quatrième licence 3G et se lance dans le domaine de la téléphonie mobile deux ans plus tard.

   freebox revolution xavier niel

2002 : une année charnière avec l'ADSL à moins de 30 euros et la première Freebox

La fin des années 90 a connu une exposition d'internet avec la création de plusieurs sociétés qui occupent désormais une place de choix sur le web, avec par exemple Google qui a été créé fin 1998. Plus proche de nous et dans un autre domaine, c'est le 18 février 1999 que Free Telecom est créé par Iliad.

Il faudra ensuite attendre 2002 pour que la jeune société dévoile son offre ADSL à 29,99 euros par mois. On se souvient d'ailleurs de la réaction du patron d'AOL face à cette annonce. La même année arrive la première Freebox du FAI, une première à l'époque. Elle a été développée en interne, notamment par Sébastien Boutruche qui s'occupe toujours du pôle recherche et développement de la Freebox.

Depuis, les versions se sont enchaînées avec la V2 en 2003, la V3 en 2004, la V5 (ou Freebox HD) en 2006 et enfin la Freebox Revolution fin 2010. Pour rappel, Xavier Niel avait déjà annoncé qu'une nouvelle Freebox devrait sortir au bout de deux ans, cela devrait donc être le cas d'ici la fin de l'année si tout va bien. 

Notez que le FAI joue maintenant de plusieurs astuces afin de maintenir artificiellement son offre ADSL à moins de 30 euros. Sur la Freebox Revolution il faut en effet ajouter 5,99 euros par mois de « mise à disposition de la boucle locale dédiée » et encore 1,99 euro supplémentaire pour profiter de la télévision.

2012 : lancement des forfaits mobiles avec un forfait « illimité » à moins de 20 euros

Mais Free ne se résume pas à l'ADSL, le trublion s'est également illustré dans la téléphonie mobile. En effet, c'est fin 2009 que la société a obtenu la quatrième licence 3G des mains de l'ARCEP, devenant ainsi officiellement le quatrième opérateur français. Il aura par contre fallu attendre le 10 janvier 2012 pour que les offres soient dévoilées. Depuis elles n'ont quasiment pas bougé... contrairement à celles de ses concurrents. 

Mais Free c'est aussi des problèmes réguliers avec YouTube et l'accès aux marchés d'application d'Apple et de Google, un souci qui dure depuis plusieurs années. Free s'est lancé dans un bras de fer avec Google via un bloqueur de publicité sur le fixe et le mobile, mais cela n'a pour le moment pas fait bouger la situation, chacun campant sur ses positions.

Alors que beaucoup attendaient une annonce à cette occasion (de ses 15 ans), il semblerait que ce ne soit finalement pas le cas, enfin, si l'on laisse de côté le lancement avorté du nouveau firmware du boîtier Player de la Freebox Revolution. L'opérateur ayant pris l'habitude de découper ses annonces de roaming sur l'Europe, on attendait également une nouvelle de ce côté là... partie remise pour la semaine prochaine ?

Avec plus de 13 millions de clients au total, Free au coude à coude à Bouygues Telecom

Selon le dernier bilan en date du 30 septembre 2013, Free compte désormais 5,580 millions d'abonnés dans le fixe et 7,435 millions dans le mobile, ce qui le place plus ou moins ou niveau de Bouygues Telecom, plutôt plus que moins d'ailleurs. Notez que ces chiffres ne prennent pas en compte le lancement de la 4G par Free, le prochain bilan sera donc intéressant à surveiller.

Côtée en bourse depuis début 2004, Iliad est valorisée à plus de 10,3 milliards d'euros, contre 9,4 milliards pour Bouygues dans son ensemble. Une entrée dans le cercle très fermé du CAC 40 est une possibilité d'ici ces prochaines années. La suite ? Difficile à dire, Free ayant pour habitude d'entretenir un certain suspense sur les changements à venir.


chargement
Chargement des commentaires...