Sanctionné par la CNIL, Google affiche un communiqué sur sa page d'accueil

Même pas un petit Doodle ! 149
Sébastien Gavois

Alors que le conseil d'État vient de refuser la demande de suspension de Google concernant la sanction de la CNIL, le moteur de recherche affiche, depuis quelques minutes, le communiqué relatif à cette condamnation, en bonne place sur sa page d'accueil.

L'affaire avait fait grand bruit le mois dernier : la CNIL infligeait à Google une amende record de 150 000 euros (voir cette actualité pour tous les détails). Mais, outre la somme d'argent, le géant du web avait l'obligation d'afficher pendant 48 heures un communiqué relatif à cette décision.

Google a par la suite fait appel et demandé une suspension temporaire, principalement en ce qui concerne la publication sur sa page d'accueil. La société expliquait que cela « faisait valoir que la publication ordonnée par la CNIL, sur un site consulté par de très nombreux utilisateurs, porterait une atteinte irréversible à sa réputation, de sorte que le préjudice subi ne pourrait être réparé, même dans l’hypothèse où le juge du fond ferait ultérieurement droit à sa demande d’annulation ».

Débouté de sa demande par le Conseil d'État, Google affiche désormais le fameux message sur sa page d'accueil (Google.fr uniquement), mais pas sur sa version mobile. C'est en effet le week-end qui a été privilégié et cela devrait se terminer dans la nuit de dimanche à lundi. Coup du sort, le site de la CNIL est parfois difficilement accessible... trop de visiteurs suite à cette publication ? En attendant, vous pourrez retrouver le texte de la décision sur Legifrance.

Google CNIL


chargement
Chargement des commentaires...