Blackphone : un téléphone centré sur la sécurité et dévoilé le mois prochain

Une retombée de l'affaire Snowden 39
Vincent Hermann

Les révélations engendrées par les documents d’Edward Snowden commencent à avoir des retombées concrètes dans le monde de la sécurité. Les entreprises Silent Circle et Geeksphone s’associent en effet pour créer une structure jointe pour le développement d’un appareil centré sur la sécurité : le Blackphone.

Un smartphone né du scandale de la surveillance américaine 

Silent Circle et Geeksphone ne sont pas des noms inconnus pour ceux qui ont suivi l’actualité de ces derniers mois. La première est une entreprise fournissant des solutions email et dont le nom est apparu sous le feu des projecteurs après la fermeture brutale de son service de courrier sécurisé. Une décision prise peu de temps après l’affaire Lavabit : un service équivalent et utilisé par Snowden, ce qui avait attiré l’attention de la NSA et provoqué sa fermeture. Quant à Geeksphone, il est notamment connu pour avoir fourni les premiers modèles de smartphones Firefox OS.

Leur association se manifeste dans une structure jointe en Suisse, dont l’objectif sera la production du Blackphone. Les téléphones dont l’objectif est la sécurité ne sont pas nouveaux et on trouve déjà des modèles par exemple qui peuvent chiffrer l’intégralité des données. Le Blackphone est cependant décrit comme « le premier smartphone au monde à placer la vie privée et le contrôle dans les mains de ses utilisateurs ».

Un système d'exploitation spécialisé et des composants puissants 

Sauf que dans la pratique, on n’a que peu d’informations réelles sur cet appareil. En effet, il faudra attendre le mois prochain et le Mobile World Congress de Barcelone pour assister à la présentation d’un prototype. Le Blackphone sera en outre basé sur une version lourdement modifiée d’Android, axée sur la sécurité et portant le nom de PrivatOS. De plus, Geeksphone et Silent Circle indiquent que les caractéristiques techniques seront au niveau des modèles haut de gamme vendus aujourd’hui. Ce qui reste évidemment à vérifier dans la pratique.

Et pour cause : des composants puissants font grimper les prix, ce qui éloigne alors l’appareil des portefeuilles du plus grand nombre. L’annonce semble en effet indiquer que le Blackphone aura une orientation plutôt grand public. Les deux entreprises assurent que les utilisateurs auront tout ce qu’il faut pour communiquer avec le monde connecté d’aujourd’hui, et qu’ils pourront passer des appels sécurisés, de même qu’envoyer des emails et des sms eux aussi protégés.

Des outils à vérifier dans la pratique 

Seulement voilà, la réalité ne sera certainement pas aussi simple. En effet, la sécurité des communications ne peut pas être garanti à moins que le point de contact l’autre côté puisse gérer les protocoles de sécurité utilisés. En d’autres termes, le Blackphone sera équipé de mesures de protections, mais la communication ne pourra pas être elle-même sécurisée si l’autre appareil ne gère pas les mêmes mesures.

Cela n’empêchera pas le Blackphone de proposer une vaste gamme d’outils, y compris un navigateur spécialisé dans l’anonymisation des sessions de surf ainsi qu’un VPN. On peut s’interroger également sur la facilité d’utilisation d’un tel appareil car ce dernier n’est pas censé être réservé aux fanatiques de la sécurité.

Rendez-vous donc le mois prochain au Mobile World Congress de Barcelone pour en apprendre plus sur cette initiative.


chargement
Chargement des commentaires...