Apple et Samsung acceptent de négocier avant la reprise des procès

Les deux PDG face à face 9
Vincent Hermann

Apple et Samsung sont deux sociétés qui se font la guerre depuis des années, la plupart du temps via les tribunaux. Amendes, blocage des produits à la vente, tout est bon pour mettre des bâtons dans les roues de son concurrent. Or, pour la première fois, les deux entreprises ont accepté de s’assoir à une même table pour négocier avant la reprise des hostilités le mois prochain.

Galaxy S4 Galaxy S4 Galaxy S4

Le Galaxy S4 de Samsung

Plusieurs années de batailles légales

Apple et Samsung ont désormais derrière elles un long sillage de batailles légales. Samsung avait ainsi écopé d’une amende record de plus d’un milliard de dollars avant que cette somme soit rabaissée puis à nouveau augmentée. Apple a également obtenu plusieurs injonctions pour bloquer les ventes de plusieurs produits, notamment en Allemagne et en Australie. Globalement d’ailleurs, la firme de Cupertino remporte la plupart des manches, mais les ventes de Samsung continuent d’être monumentales.

Les deux concurrents, qui s’affrontent essentiellement sur le terrain des appareils mobiles, ont de multiples procès en cours dans de nombreux pays. Si l’Allemagne par exemple a été le champ de bataille de prédilection pendant un temps, les États-Unis ne sont pas épargnés, en particulier dans l’État de Californie. Or, c’est précisément là-bas que les entreprises ont accepté de s’assoir autour d’une table de négociations avant la reprise du procès le 19 février prochain.

Les deux PDG vont se rencontrer 

D’après Reuters, il a été confirmé hier que les deux équipes d’avocats se sont rencontrées lundi pour mettre sur la table les bases de la réunion. Point crucial, les deux PDG participeront à cette négociation : Tim Cook pour Apple et Oh-Hyun Kwon pour Samsung. L’objectif est de parvenir à un accord pour que la bataille juridique s’arrête, au moins sur le sol américain.

Car cette très longue bataille coute cher aux entreprises. Comme l’indique Reuters, Apple a confirmé dans des documents remis en décembre au tribunal fédéral de San Jose que les frais de justice dépensés s’élevaient pour sa part à 60 millions de dollars depuis le début du conflit. Une somme titanesque mais à relativiser dans la mesure où la firme a obtenu en tout 930 millions de dollars accordés par différents jurys.

Le vaste problème de la propriété intellectuelle et de la somme à payer 

Maintenant, qu’attendre d’une telle rencontre ? Il est certain qu’avec le face à face entre les deux PDG, le dialogue pourrait progresser plus rapidement qu’à travers les équipes d’avocats interposées, d’autant que ces négociations se feront sous le parapluie de la justice américaine. Mais les deux firmes ont de lourds contentieux en attente, et tous tournent autour de la propriété intellectuelle. Apple accuse en effet Samsung de nombreuses violations, dont beaucoup tournent autour du design, protégé aux États-Unis.

De fait, il est plus que probable que les négociations vont essentiellement tourner autour de ce que Samsung est prêt à payer pour que les procès en cours s’arrêtent. Un point particulièrement délicat. En outre, il ne faut pas oublier que cette rencontre ne concernera que les affrontements sur le sol américain, même s’il pourrait servir de base pour d’autres négociations de ce type dans le reste du monde.


chargement
Chargement des commentaires...