Dans trois mois, Windows XP n'aura plus ni support ni Security Essentials

De l'acharnement thérapeutique à l'euthanasie 246
Vincent Hermann

Le support de Windows XP s’arrêtera de manière définitive à compter du 8 avril prochain. Alors que certains pouvaient encore croire à un report de cette date, Microsoft confirme une fois de plus que rien n’enrayera désormais la mise au placard du système. Et il faudra en outre compter sur un autre arrêt : celui de l’antivirus gratuit Security Essentials pour Windows XP.

windows xp

Le 8 avril, une date à retenir 

Dans moins de trois mois, Microsoft coupera définitivement le support de Windows XP. À compter du 8 avril, plus aucune mise à jour ne sera donc proposée pour le système. Cela signifie que non seulement les bugs ne seront plus corrigés, mais surtout que les failles de sécurité ne seront plus colmatées. Autrement dit, un nombre croissant de brèches resteront ouvertes, offrant aux pirates de multiples opportunités.

Les conséquences de cet arrêt ont été largement abordées dans nos colonnes et concernent essentiellement l’invasion potentielle des malwares pour exploiter de manière automatisée les failles laissées ouvertes aux quatre vents. Microsoft est conscient du problème, mais l’éditeur a déjà repoussé plusieurs fois la date d’arrêt du support. Pour autant, des pays comme la Chine, où plus de la moitié des PC ont toujours Windows XP, la situation risque de tourner au vinaigre avec la constitution potentielle d’immenses parcs de machines zombies, les fameux botnets.

« Un système vieux de 12 ans ne peut plus répondre aux besoins d'aujourd'hui »

Dans un communiqué envoyé à Neowin, Microsoft renouvelle cette volonté d’en finir : « Windows XP et Office 2003 ont été deux très bonnes versions lancées il y a plus d’une décennie, mais la technologie a évolué en même temps que les besoins et les attentes de vos clients et partenaires, qui ont déjà adopté des plateformes et appareils modernes. Les entreprises qui ont toujours Windows XP ratent également les bénéfices tangibles d’une modernisation de leurs investissements informatiques via une sécurité dramatiquement améliorée, un large choix d’appareils pour répondre aux besoins d’un personnel mobile, une meilleure productivité […]. Un système d’exploitation vieux de 12 ans ne peut plus répondre aux besoins commerciaux et technologiques d’aujourd’hui, pas plus qu’aux menaces de sécurité ».

Toute la communication de la firme est donc orientée vers un argument très simple : Windows XP n’est plus adapté au monde moderne, dans quelque domaine que ce soit. Et pour bien marquer le coup, Microsoft mettra fin à un autre produit le 8 avril prochain : Security Essentiels dans sa version pour le vieux système.

Plus de Security Essentials non plus pour Windows XP 

L’antivirus gratuit de l’éditeur est fourni depuis plusieurs années à l’ensemble des Windows à partir de la version XP. Cela ne signifie évidemment pas qu’il ne sera plus possible de protéger son système, mais il faudra dans ce cas se tourner vers un autre antivirus gratuit, tel qu’AVG ou Avast. Précisons quand même deux éléments importants. D’une part, les installations existantes de Security Essentials resteront en place, mais ne seront plus mises à jour. D’autre part, même l’antivirus le plus performant ne pourra pas lutter bien longtemps face à une vague croissante de failles non corrigées.

Globalement, l’arrêt du support de Windows XP marquera une étape importante pour le parc informatique mondial. À moins de couper tout accès à internet, il n’existera aucune solution fiable permettant de protéger les machines. En France, comme dans beaucoup de pays, le système n’est plus que très peu présent, beaucoup ayant renouvelé leurs machines à l’arrivée de Windows 7 en particulier. Ceux qui possèdent encore un vieil ordinateur sous XP devront donc se préparer à changer de machine ou passer soit à une version plus récente de Windows si la puissance disponible est suffisante, soit envisager une solution Linux.

Notez que les navigateurs Chrome et Firefox disposeront d'un support de Windows XP d'au moins un an après le 8 avril. Cependant, dans l'état actuel des choses, cette prolongation ne sera guère utile car le navigateur seul ne peut pas compenser des failles de sécurité au niveau du système lui-même.


chargement
Chargement des commentaires...