Routeurs et répéteurs Wi-Fi 802.11ac chez Buffalo, D-Link, Netgear et Linksys

Il y en a pour tous les goûts 54
Par
le vendredi 10 janvier 2014 à 14:30
Sébastien Gavois

Plusieurs fabricants profitent du CES de Las Vegas pour présenter leurs nouveautés en matière de routeur, de point d'accès et de répéteur Wi-Fi. Bien évidemment, l’accent est mis sur la norme 802.11ac double bande. Notez que Linksys dévoile le WRT1900AC qui se veut le successeur du WRT54G, notamment avec la prise en charge de firmwares Open Source.

Buffalo avait été l'un des premiers fabricants à miser sur le Wi-Fi 802.11ac, dès le mois de juillet 2012. Le constructeur nous avait alors présenté de son routeur AirStation D1800H ainsi que de sa passerelle D1300, tous les deux capables de tenir des débits théoriques pouvant atteindre 1300 Mb/s sur la bande des 5 GHz.

Buffalo : un routeur AirStation jusqu'à 1900 Mb/s et un autre de poche jusqu'à 750 Mb/s

Il revient cette année avec un nouveau modèle AirStation Extreme AC1900 qui est animé par une puce cadencée à 1 GHz et peut délivrer des débits de 1300 Mb/s sur la bande de 5 GHz et de 600 Mb/s sur celle de 2,4 GHz. On retrouve un gestionnaire de QoS capable de mettre une priorité automatique sur les contenus multimédia et le jeu, ainsi qu'un contrôle parental. La connectique comprend de l'USB 2.0 ainsi que de l'USB 3.0.

  Buffalo CES 2014Buffalo CES 2014

Ce n'est pas le seul produit Wi-Fi 802.11ac de Buffalo puisqu'il est également question d'un routeur double bande de voyage : l'AirStation WMR-433. Il est alimenté via une prise USB et dispose d'un port réseau Gigabit.

Côté tarif, l'AirStation Extreme AC1900 est annoncée à 199,99 $, contre 59,99 $ pour le WMR-433. Ils devraient tous les deux arriver au cours du second trimestre de l'année.

D-Link : un routeur portable avec une batterie et deux ports USB 2.0 et...

D-Link propose également un routeur Wi-Fi 802.11ac de poche : le DIR-510L. Les débits théoriques ne sont pas spécialement élevés puisqu'il est question de 750 Mb/s en combinant les bandes de 2,4 GHz et de 5 GHz. Mais, contrairement à Buffalo, celui-ci dispose d'une batterie de 4000 mAh ce qui lui permet de fonctionner de manière totalement autonome.

  D-Link CES 2014D-Link CES 2014

De plus, il intègre également deux ports USB 2.0, en plus du port réseau Gigabit, permettant de brancher un modem 3G / 4G et ainsi partager sa connexion. Vous pouvez également relier un périphérique de stockage afin d'en partager les fichiers avec les utilisateurs connectés.

Il arrivera chez les revendeurs US dans le courant du mois de janvier, pour un prix de 99,99 $.

... deux répéteurs Wi-Fi 802.11ac double bande 300 + 433 Mb/s ou 300 + 867 Mb/s

D-Link présente également deux répéteurs Wi-Fi 802.11ac : les DAP-1520 et DAP-1650, la seule différence étant la bande passante maximum disponible : plus de 700 Mb/s pour le premier (300 Mb/s sur 2,4 GHz et 433 Mb/s sur 5 GHz) contre près de 1200 Mb/s pour le second (300 Mb/s et 867 Mb/s respectivement).

 D-Link CESD-Link CES

Ils seront tous les deux disponibles dans le courant du mois de février pour 59,99 $ et 89,99 $ respectivement. Notez que les répéteurs Wi-Fi 802.11n se retrouvent souvent dans nos bons plans, à l'instar du WN300RP de Netgear à moins de 25 €.

Netgear présente son Nighthawk R700 avec un port USB 3.0

De son côté, Netgear présente le Nighthawk R7000, un routeur Wi-Fi 802.11ac double bande capable de débiter jusqu'à 1300 Mb/s et 600 Mb/s sur les 5 GHz et 2,4 GHz. Comme l'AirStation Extreme de Buffalo, il est animé par une puce à 1 GHz et se propose de mettre la priorité sur les flux multimédias et le jeu en ligne.

 Netgear R7000Netgear R7000 

La connectique est plutôt complète avec cinq ports réseau Gigabit, un USB 2.0 ainsi qu'un port USB 3.0. Quoi qu'il en soit, le Nighthawk R7000 est d'ores et déjà disponible chez certains revendeurs, dont Redcoon en France qui le vend en précommande pour 176,36 €.

Linksys WRT1900AC : eSATA, USB 3.0 et firmware Open Source... pour près de 300 $ 

Du côté de Linksys, on joue la carte de la nostalgie avec le WRT1900AC, qu'on nous présente comme le successeur du fameux WRT54G. Néanmoins, la situation n'est plus vraiment la même pour la société. En effet, à l'époque du WRT54G Linksys appartenait à Cisco System, alors qu'elle est désormais dans la besace de Belkin depuis début 2013. Quoi qu'il en soit, le fabricant semble jouer le jeu et précise avoir travaillé avec l'équipe d'OpenWRT afin de proposer un firmware alternatif open source lors du lancement du routeur

  Linksys WRT1900ACLinksys WRT1900AC

Du côté de la connectique on retrouve cinq ports réseau Gigabit, un port USB 3.0 et un port combo eSATA / USB 2.0. L'ensemble est animé par une puce cadencée à 1.2 GHz épaulé par 256 Mo de DDR3. Du côté du Wi-Fi, il est question de 600 Mb/s sur 2,4 GHz et 1 300 Mb/ sur 5 GHz. Il devrait arriver au printemps pour un prix de 299,99 $ tout de même.

Au final, les constructeurs vont plus ou moins tous dans la même direction avec des routeurs double bande capables de tenir 1900 Mb/s en cumulé et disposant d'une connectique toujours plus importante. En effet, l'USB 3.0 se trouve régulièrement aux côtés de l'USB 2.0, tandis que Linksys se démarque avec de l'eSATA. Il faudra maintenant attendre que les portables passent en masse sur cette nouvelle technologie afin d'en profiter pleinement, ce qui n'est pas encore le cas.


chargement
Chargement des commentaires...