CES 2014 : les objets connectés étranges, de la brosse à dents au pot de fleurs

Sans oublier la cave à vin et le frigo « contrôlés depuis le Cloud » 28
Par
le samedi 18 janvier 2014 à 13:37
Sébastien Gavois

Alors que le CES de Las Vegas a fermé ses portes il y a quelques jours, nous avons décidé de faire le point sur les objets connectés les plus étranges du salon. En effet, si les télévisions et autres bracelets sont légions, on retrouve désormais de l'électroménager, une brosse à dents, un pilulier ou même un pot de fleurs.

Cette année encore, le CES de Las Vegas était le théâtre de nombreuses annonces, certaines plus inattendues que d'autres. En effet, au-delà des portables, des NAS, des télévisions 4K et des appareils photo, les objets connectés ont envahi plusieurs stands, en prenant parfois des formes ou des fonctions insolites.

Une brosse à dents qui vous donne des indications sur votre hygiène

C'est par exemple le cas de Kolibree, la première brosse à dents électrique connectée. Développée par une start-up française, elle communique via Bluetooth avec votre smartphone afin de vous donner des indications sur le temps que vous avez passé à nettoyer vos quenottes. Pour rappel, il est généralement recommandé de le faire deux fois par jour, pendant trois minutes. Tenez-vous vraiment le rythme ? Kolibree vous le dira.

Vous pouvez gérer jusqu'à cinq utilisateurs (en changeant la tête) afin de suivre l'évolution de vos progrès et même obtenir des trophées comme dans les jeux vidéo, ce qui pourrait pousser certains jeunes (parfois récalcitrants) à se prendre au jeu. Cette brosse à dents devrait arriver au cours du troisième trimestre de l'année, pour un prix compris entre 99 $ et 200 $ suivant les modèles.

Nutricook Connect : Seb ajoute du Bluetooth à sa cocotte-minute

Passons ensuite à Seb et son prototype de cocotte-minute connectée : la Nutricook Connect.  Elle reprend la forme d'une Nutricook classique, mais avec en plus une puce Bluetooth lui permettant de communiquer avec votre terminal mobile. D'après le fabricant, le but est de « savoir exactement quel programme choisir, quand la pression monte, quand baisser la source de chaleur et lorsqu’il est temps de passer à table ». 

CES 2014 Nutricook Connect

Le fabricant précise qu'il ne s'agit pour le moment que d'un prototype et aucune date de disponibilité n'a été évoquée, pas plus qu'un tarif même approximatif. Quoi qu'il en soit, le concept semble intéressant, mais il faudra sûrement attendre l'arrivée de plaque de cuisson connectée afin d'en tirer pleinement partie, la combinaison des deux pourrait permettre de ne pas louper sa cuisson et de se consacrer plus sereinement à d'autres tâches.

On se doute que cela permettra aussi sans doute de permettre la montée en puissance des fameux DLC proposés par la marque. Espérons que cela ne mène pas, à terme, à la montée en puissance d'un écosystème fermé au sein de nos cuisines.

Chez Haier, la cave à vin, la machine à laver et le frigo entrent dans le « Cloud »

Dans la même lignée, le fabricant Haier s'intéresse aux caves à vin, machines à laver et autres frigos « contrôlés depuis le Cloud ». Dans le premier cas, il est question de vous faciliter la gestion de votre stock et le partage social via la plateforme en ligne de la marque, mais sans que l'on ait plus de détails. Verra-t-on bientôt un statut Facebook / Google+ indiquant, par exemple, que « Damien a ouvert une bouteille de champagne millésimée » lorsqu'il se servira dans sa cave personnelle ?

Pour le reste, nous n'avons pas vraiment d'informations concernant les fonctionnalités proposées, Haier se contentant de préciser qu'il y aura des interactions « uniques » avec chaque appareil, ce qui comprend par exemple le suivi des tâches, le contrôle à distance ainsi que la gestion de votre inventaire.

Notez que Haier n'est pas le premier à s'intéresser à ce genre de produits puisque, l'année dernière, LG avait profité du CES pour faire de même.

Un pot de fleurs connecté avec une pompe pour arroser la plante

Le jardin n'est pas oublié avec un pot de fleurs connecté proposé par la société française MEG (Mind Every Garden). Alors que Parrot propose déjà un capteur dédié à vos plantations (Flower Power), il est ici question d'un produit complet intégrant une pompe à eau avec une réserve de quatre litres afin d'arroser vos plantes pendant que vous n'êtes pas là par exemple.

CES 2014 MEG

Afin de coller à la tendance du moment, le pot de chez MEG dispose également de diodes multicolores afin de se transformer en source de lumière tamisée. Selon son fabricant, il devrait arriver fin mai, pour un tarif compris entre 200 € et 300 €... tout de même. 

Babolat Play : une raquette connectée pour suivre ses progrès et se comparer à Nadal

Babolat (encore une société française) profite du CES pour donner de plus amples informations sur sa raquette de tennis connectée, la Babolat Play Pure Drive. Elle reprend exactement les mêmes caractéristiques que la Pure Drive, mais dispose en plus d'un capteur dans son manche, de deux boutons (Power et appairage Bluetooth), d'un port USB et d'une batterie avec une autonomie de 6 heures environ.

CES 2014 Babolat PlayCES 2014 Babolat Play

Une fois connecté avec votre smartphone, vous pourrez suivre l'évolution de vos performances avec des informations détaillées concernant la réussite de vos différentes frappes : coup droit, revers, avec ou sans effet, etc. Vous aurez également un score global et la possibilité de vous comparer à des champions de Tennis.

Pour rappel, il ne s'agit pas d'une nouveauté de cette année puisqu'elle avait déjà été présentée les années précédentes, mais la commercialisation se rapproche à grands pas et côté tarif il est question de 399 $. Notez que nos confrères de CNET précisent qu'elle a été agréée par la Fédération Internationale de Tennis afin d'être utilisée lors de tournois officiels.

Sachez enfin que la marque n'est évidemment pas la seule sur ce créneau et Sony présentait également une raquette connectée. Mais, contrairement à la Bobalat Play Pure Drive dont la commercialisation est imminente, il ne s'agit là que d'un prototype.

June : un bracelet qui mesure la quantité d'UV reçus dans la journée

Netatmo s'est déjà fait une petite réputation dans le monde des objets connectés, notamment via sa station météo complète. La société profite du CES pour présenter son bracelet June qui mesure la quantité d'UV reçus par votre corps dans la journée.

Bien évidemment, l'idée sous-jacente est de vous prévenir afin de vous éviter des « coups de soleil et vieillissement cutané prématuré ». Une application sera également de la partie afin de vous donner des indications sur la protection qu'il convient d'adopter : indice de crème solaire, port de chapeau ou de lunettes par exemple.

Imedipac : un pilulier connecté qui informe ses proches de la prise de médicaments

Toujours au CES de Las Vegas, une autre société Française faisait parler d'elle : Medissimo avec son imedipac, un pilulier « connecté et sécurisé ». Il prend la forme d'un pilulier traditionnel (avec 7 jours et 4 moments de prise dans la journée), mais en étant bardé d'électronique en plus. On y retrouve du NFC ainsi qu'un modem GPRS afin de communiquer avec le monde extérieur.

Le principe est simple : un pharmacien prépare le pilulier, puis le donne à la personne concernée qui recevra des alertes sur son smartphone et directement sur le pilulier (vocale et visuelle) au moment de prendre ses médicaments, tandis qu'une diode lumineuse indique l'emplacement à utiliser. Les proches de la personne recevront alors un message indiquant si elle a bien pris ou pas ses cachets.

ZTE : un vidéoprojecteur sous Android qui fait également... point d'accès Wi-Fi 4G

Du côté de ZTE, on retrouve un produit pour le moins original : un vidéoprojecteur de poche (120 x 120 x 28,5 mm) fonctionnant sous Android 4.2. Il dispose d'une batterie interne de 5000 mAh, il intègre un écran tactile de 4 pouces (800 x 480 pixels) et il prend en charge la technologie Wi-Fi Display.

Cela est déjà intéressant sur le papier, mais ce n'est pas tout puisqu'il peut également faire office de point d'accès Wi-Fi / 4G afin de proposer une connexion internet aux terminaux qui s'y connectent. Un couteau suisse de la présentation mobile qui pourrait intéresser les plus nomades.

CES 2014 ZTE vidéoprojecteur Hot spot

Comme vous pouvez le constater, les objets connectés vont rapidement envahir notre quotidien, sur tous les domaines ou presque. En effet, ils s'intègrent partout et rien ne semble leur résister : électroménager, cuisine, aménagement extérieur, sommeil, santé, etc. Pour le moment ils se contentent bien souvent de communiquer avec votre smartphone / tablette, mais cela devrait devenir bien plus intéressant lorsqu'ils pourront interagir les uns avec les autres. Reste le cas des piratages éventuels qui nous promettent sans doute pas mal de frayeurs à venir.


chargement
Chargement des commentaires...