Geeksphone Revolution : un smartphone Android ou Firefox OS sous Atom

Le double boot possible dès janvier ? 24
Damien Labourot

Geeksphone, la marque espagnole à qui l'on doit notamment les deux smartphones Firefox OS dédiés aux développeurs, vient de mettre en place un teasing pour son prochain mobile : le Revolution. Il exploitera une puce Intel Atom Z2560 et pourra disposer de deux systèmes d'exploitation : Firefox OS ou Android.

En début d'année, Mozilla choisissait une entreprise espagnole, Geeksphone, pour réaliser deux smartphones fonctionnant sous Firefox OS. Ils étaient alors destinés aux développeurs afin qu'ils puissent mettre la main sur des terminaux représentatifs de ceux qui seront proposés au grand public, du moins dans les pays où la fondation et ses partenaires se sont installés.

Geeksphone Peak+

Le Peak+ de Geeksphone

Les Keon et Peak ont alors été vendus en avril dernier. Tout ne s'est pas passé sans soucis, le site étant ouvert à tous, il a croulé sous les demandes et n'a pas réussi à tenir la charge. À la vue de la demande, la société remettait le couvert en juin avec un nouveau produit, le Peak+, qui était avant tout une amélioration du modèle original comme son nom l'indique. La mémoire vive était en effet doublée (1 Go au lieu de 512 Mo) et la coque bénéficiait d'un design plus travaillé. Malgré cela, on restait bien loin de ce qui pouvait être proposé chez les autres constructeurs, tous systèmes d'exploitation confondus.

Revolution : les Atom d'Intel sont bien supportés par Firefox OS

Et voici le Revolution, dont les grandes lignes ont été révélées en attendant son annonce officielle prévue pour le mois prochain. Il est question d'un mobile disposant d'un écran IPS de 4,7 pouces dont la définition se limite à 560 x 940 pixels (qHD), d'un capteur photo de 8 mégapixels et d'une batterie de 2000 mAh. La capacité de stockage interne n'est pas encore connue, mais le terminal disposera d'un lecteur de cartes microSD.

Il sera propulsé par un Atom Z2560 d'Intel (Clover Trail) et ses deux cœurs cadencés à 1,6 GHz maximum, que l'on retrouve aujourd'hui dans la Galaxy Tab 3 de 10,1 pouces de Samsung par exemple. Cela confirme les propos que nous avions pu obtenir de Douglas Fisher lors de l'IDF en septembre dernier. Il nous avait déclaré que sa société continuait de regarder de près le développement de Tizen, mais qu'elle était attentive au devenir de Firefox OS.

Android ou Firefox, il sera possible de choisir... quid du double boot ?

Toujours est-il que ce smartphone pourra aussi bien faire fonctionner Android (version inconnue pour l'instant) ou un autre OS « à base de technologie Mozilla ». Si la société espagnole prend des gants, et ne cite pas expressément Firefox OS, il faut se remémorer ce qu'il s'était passé à la sortie du Peak+ en juillet dernier :  le smartphone était annoncé avec Firefox OS 1.1, ce qui a été démenti dans la foulée par la fondation Mozilla. L'histoire ne dit pas encore comment il sera possible de basculer d'un système à l'autre ni même s'ils seront installés côte-à-côte. Par contre, le changement n'affectera pas la garantie.

Il sera dès lors intéressant de voir le choix qui sera fait par les utilisateurs entre l'OS de Google ou celui de Mozilla. Car si l'un est bien connu, l'autre doit encore faire ses preuves. Dans tous les cas, rendez-vous en janvier prochain pour avoir l'ensemble des caractéristiques techniques de ce Revolution.


chargement
Chargement des commentaires...