Oculus VR lève 75 millions de dollars pour la version commerciale du Rift

On dit merci Netscape 55
Par
le vendredi 13 décembre 2013 à 11:20
Kevin Hottot

Oculus VR, l'entreprise à l'origine de l'Oculus Rift (le fameux casque de réalité virtuelle dont la conception a été financée via Kickstarter) vient de sécuriser un afflux de capitaux plutôt conséquent. En effet, le fonds Andreessen Horowitz vient d'investir 75 millions de dollars dans la jeune start-up afin d'accélérer le développement de la version commerciale du Rift.

John Carmack Oculus VR Rift

 

John Carmack peut avoir le sourire. En effet, le cofondateur d'id Software, devenu directeur technique d'Oculus VR, va désormais disposer de fonds conséquents afin de mener à bien le développement de la version commerciale du Rift, un casque de réalité virtuelle, dont le premier tour de financement avait été réalisé grâce à Kickstarter. 

 

Cet apport soudain d'argent frais provient du fonds Andreessen Horowitz, qui s'est notamment déjà distingué en faisant partie des premiers investisseurs à injecter des fonds dans Skype, Twitter ou Facebook pour ne citer que ceux-là. Une somme de 75 millions de dollars a ainsi été confiée à la start-up pour assurer le développement d'un modèle commercialisable du Rift, qui soit compatible avec Android, Linux, Mac OS et Windows - rapportent nos confrères de VentureBeat.

 

Marc Andreessen, l'un des fondateurs de Netscape et co-propriétaire du fonds d'investissement, pense non seulement que le Rift sera capable d'apporter de nouveaux horizons à la pratique du jeu vidéo, mais également au niveau de l'architecture, du design, de l'éducation et du cinéma. 

 

Pour l'instant, le Rift n'est vendu que sous la forme d'un prototype faisant également office de kit de développement. 40 000 exemplaires de l'appareil se sont déjà écoulés à travers le monde, au prix unitaire de 300 dollars. Cependant, l'entreprise est encore loin de pouvoir assurer une production à grande échelle de son produit, qui d'ailleurs souffre encore de quelques défauts, notamment au niveau de la définition des images qu'il produit, encore limitée à 1280 x 800 pixels - alors que la plupart des consommateurs attendent du Full HD. Quoi qu'il en soit, cet apport important de fonds ne devrait que permettre à la petite entreprise d'aller dans le bon sens, et, espérons-le, de proposer une version moins chère et moins encombrante du Rift au grand public.


chargement
Chargement des commentaires...