La bêta fermée de Diablo III : Reaper of Souls est maintenant disponible

Les serveurs PTR pour le patch 2.0.1 sont là eux aussi 30
Vincent Hermann

Après une attente fébrile de la part de certains joueurs, Blizzard a lancé cette nuit la phase bêta de Reaper of Souls, la première extension de Diablo III. Mais ce lancement s’accompagne de l’ouverture des serveurs de test pour le patch 2.0.1 qui contiendra l’ensemble du nouveau système de jeu, les changements en prévision étant particulièrement nombreux.

reaper of souls diablo

La bêta fermée de la première extension de Diablo III est donc ouverte. Durant cette phase, seuls les 8 000 joueurs qui auront reçu directement un email de Blizzard les invitant à cette bêta pourront y jouer. Par la suite, une phase ouverte devrait être proposée, permettant alors à tout joueur intéressé de tester les nouveaux contenus. Cependant, aux côtés de cette bêta fermée se trouvent désormais les serveurs de test pour la version 2.0.1 d'ores et déjà accessibles à tous.

Serveurs de test 2.0.1 : le nouveau système de jeu est en place 

Pour bien comprendre la différence entre les deux, sachez que le patch 2.0.1 contient l’ensemble du système de jeu, donc les mécaniques de combat, les nouveaux talents, et ainsi de suite. Voici d’ailleurs la liste de ce qui sera présent dans cette version, même sans l’extension :

  • Loot 2.0 : le système d’objets a été entièrement refait et s'inspire de la refonte opérée pour la version pour consoles du jeu (voir notre test). Les objets tombant au sol sont beaucoup plus adaptés à classe du personnage et le joueur en trouve globalement moins. Les objets rares sont nettement plus puissants, et les légendaires ont été retravaillés pour leur donner un aspect plus « unique ». Ce sont d’ailleurs (enfin) les objets les plus puissants.
  • Parangon 2.0 : plus question désormais de points de statistiques automatiquement attribués puisque l’utilisateur obtient un point à répartir dans une multitude de statistiques primaires ou secondaires. Force, vitalité, chances de coup critique, vitesse de marche, or supplémentaire et autres sont de la partie.
  • Artisanat : la création d’objets suit les évolutions du système Loot 2.0. Ainsi, l’équipement obtenu correspond à la classe et fournit donc des statistiques en conséquence. Le coût a été réévalué et les matériaux nécessaires ont été séparés en deux groupes, de niveau 1 à 63, puis de niveau 64 à 70.
  • Coffres maudits : il s’agit de nouveaux évènements que l’on peut trouver un peu partout, même en mode Campagne. Un coffre rouge attend et ne peut être ouvert que si le joueur accomplit l’évènement associé : vagues de monstres, évènements chronométrés ou apparition de monstres puissants. La récompense est constituée d’or, d’objets et d’expérience.
  • Révision des classes : la quasi-totalité des talents et des runes ont été retravaillés, soit pour changer l’effet si le talent était peu utilisé, ou pour en modifier le degré de puissance.
  • Ennemis : des affixes ont été ajoutés pour les monstres élites et champions (Frozen Pulse, Orbiter, Poison Enchanted, Thunderstorm et Wormhole).
  • Difficulté : l’ensemble du système de difficulté a été modifié et se rapproche beaucoup plus de ce que l’on trouve sur console. Désormais, le joueur pourra choisir entre Normal, Difficile, Expert et Maître. Après être arrivé niveau 70 (donc avec l’extension), le mode Tourment sera débloqué, possédant lui-même six grades de difficulté. Notez que plus la difficulté augmente, plus l’expérience et l’or gagnés sont importants. À partir du mode Maître, les chances de trouver des légendaires et des recettes de légendaires (artisanat) augmentent également.

undefined undefined

Reaper of Souls : tout le contenu de l'extension accessible, sauf le boss final

Pour ceux qui ont reçu la précieuse invitation par email, la bêta de Reaper of Souls s’offre à eux. À partir de là, le nombre de nouveautés accessibles grimpe en flèche. Avec un personnage niveau 60, ils pourront ainsi commencer l’acte 5 du jeu, qui a la particularité de présenter une grande majorité d’environnements aléatoires. Le parcours se fait à travers plusieurs nouvelles zones : Westmarch, Blood Marsh et Pandemonium. Notez qu’à l’inverse de la bêta originelle de Diablo III, tout le contenu est disponible à l’exception du combat contre le boss final : Malthael.

Avec l’extension se débloque également le passage au niveau 70. Toutes les classes sont concernées, ce qui signifie que de nouveaux talents et de nouvelles runes pourront être débloqués. Au cours de cette montée en puissance, une nouvelle compétence passive pourra d’ailleurs être activée.

Le croisé, nouvelle classe de combattant au corps à corps

Puisque l’on parle de classe, l’extension en propose une nouvelle : le croisé. Il s’agit d’un personnage à mi-chemin entre le barbare et le paladin de Diablo II. Un combattant pieux qui fait un large usage des boucliers. Il s’agit donc d’un combattant de mêlée dont les capacités sont taillées pour les groupes de monstres et la distance moyenne. Bien que nous n’ayons que peu joué avec ce personnage, le style nous a semblé relativement nerveux. Sa ressource est la Colère, qui monte doucement avec les attaques de base, à l’instar de la Rage du barbare.

undefined undefined

Le mode Aventure : donjons aléatoires et récompenses spécifiques 

Le mode Aventure est également un gros morceau dans l’extension. Il siège aux côtés du mode Campagne classique et permet au joueur de se rendre n’importe où dans le monde pour accomplir des défis. Les premiers d’entre eux sont les Primes (Bounties). Les environnements et les ennemis y sont totalement aléatoires (offrant des combinaisons parfois surprenantes) et les objectifs peuvent être de tuer un boss particulier, tuer l’ensemble des ennemis d’une zone ou encore accomplir un évènement. Chaque Prime terminée offre plusieurs récompenses, notamment des Blood Shards qui serviront de monnaie pour se procurer des coffres au trésor. Le joueur obtiendra également des clés permettant d’ouvrir d’autres évènements : les Nephalem Rifts.

Les Rifts sont des donjons là encore entièrement aléatoires. Ces zones spécifiques sont conçues pour être terminées en 10 à 15 minutes et offrent leurs propres récompenses une fois le boss de fin éliminé. L’intérêt de ces zones tient dans le fait qu’elles sont conçues en premier lieu pour être jouables quand le temps de jeu disponible est limité. En outre, il est tout à fait possible d’éviter complètement le mode campagne et de faire évoluer son personnage en l’utilisant que les Primes et les Nephalem Rifts.

diablo reaper of souls diablo reaper of souls

La Mystique permet de retoucher l'équipement 

Enfin, un nouvel artisan fait son apparition : la Mystique. Initialement prévue pour le jeu de base, elle permet au joueur d’intervenir sur son équipement. Elle propose deux services, dont le plus important est la retouche, un service que les joueurs de World of Warcraft connaissent déjà. Dans les grandes lignes, il devient possibilité d’influer sur une statistique d’un objet pour la remplacer par une autre. La nouvelle sera proposée aléatoirement et le facteur chance joue donc un rôle. L’autre fonction de la Mystique est la transmogrification, qui permet de changer l’apparence d’un objet par une autre. Uniquement esthétique, le service permet de personnaliser son personnage. Notez que cela fonctionne également avec les objets légendaires, mais leur apparence ne sera déverrouillée que si vous les trouvez d’abord.

Les serveurs sont d’ores et déjà actifs, mais précisons néanmoins certains éléments. D’une part, la latence peut être importante car le nombre de joueurs augmente sur la bêta et Blizzard ne propose pas une infrastructure aussi développée que pour le jeu classique. D’autre part, même si une première phase de la bêta a déjà eu lieu, il s’agit d’un jeu en développement. Cela signifie des bugs, des soucis de connexion, d’éventuels changements importants ainsi que de possibles remises à zéro des personnages. Enfin, d’autres joueurs seront invités progressivement dans la bêta.

Ceux qui souhaitent voir la liste complète des changements de cette extension particulièrement attendue pourront consulter la page dédiée sur le site officiel.


chargement
Chargement des commentaires...