Valve : SteamOS disponible dès demain, 300 Steam Machines sur le départ

Lancement un vendredi 13 ! 125
Sébastien Gavois

Après avoir dévoilé SteamOS, Steam Machines et Controllers, Valve vient d'annoncer que l'étape suivante sera enclenchée dès demain. En effet, les 300 premiers prototypes seront expédiés à leurs destinataires et le système d'exploitation maison sera disponible en téléchargement pour tous.

Valve Steam Machines

Fin septembre, Valve dévoilait trois produits pensés pour permettre à « l'univers de Steam de s'étendre en 2014 ». Pour rappel, il s'agissait de SteamOS, un système d'exploitation maison basé sur Linux et pensé pour les PC de salon, des Steam Machines et enfin d'une manette maison au look particulier.

Après les annonces, l'heure est désormais au concret. En effet, les équipes de Valve annoncent que « le moment est venu ! Nous sommes prêts à commencer l'expédition des Steam Machines et des Steam Controleurs aux 300 bêta-testeurs sélectionnés ». Depuis hier, les heureux participants ont reçu une notification sur leur compte et des jeux compatibles avec Steam OS sont ajoutés progressivement à leur bibliothèque. De plus, un badge sera ajouté à leur profil afin d'être identifié comme bêta testeur.

Notez que, pour cette première vague, seuls des utilisateurs aux USA ont été retenus pour des raisons réglementaires précise-t-on chez Valve, mais sans donner plus de détails. Notez que cette restriction ne concerne que cette phase de test, les Steam Machines finales seront bien évidemment proposées à la vente à travers le monde. La société ajoute ensuite que de plus amples informations seront dévoilées le 6 janvier prochain à l'occasion du CES de Las Vegas.

 SteamOS

Mais l'annonce la plus intéressante concerne le système d'exploitation maison : « SteamOS sera disponible quand les prototypes seront expédiés. Il sera téléchargeable par les utilisateurs individuels ainsi que par les OEM ». Reste à voir s'il s'agit de temps Valve... Quoi qu'il en soit, il est ensuite recommandé d'attendre 2014 pour tenter l'aventure, sauf si vous êtes un « intrépide hacker Linux ». 


chargement
Chargement des commentaires...