Winamp coupera le son le 20 décembre

Winamp, it really whips the llama's ass! 289
Sébastien Gavois

Lancé pour la première fois en avril 1997, Winamp est en train de vivre ses derniers jours. En effet, le couperet vient de tomber et un message sur le site officiel indique désormais clairement que le lecteur multimédia ne sera plus téléchargeable à partir du 20 décembre prochain et que Winamp.com ne sera plus disponible.

WinampWinamp

Winamp, rien que l'évocation de ce nom doit raviver de nombreux souvenirs à une bonne partie d'entre nous, nous en parlions d'ailleurs dans cet édito consacré à la « préhistoire » du web. Certains l'ont utilisé pendant des années, d'autres en ont entendu parler, mais dans tous les cas le lecteur multimédia a marqué les esprits pendant plusieurs années.

Il est disponible depuis le 21 avril 1997, mais il a connu son heure de gloire en 1999 avec l'explosion des MP3 et de Napster, entre autres. Cette même année, Nullsoft, la société derrière Winamp, était rachetée par AOL. Quelques années plus tard,  Justin Frankel, co-créateur du logiciel, claque la porte d'AOL qui avait décidé de retirer son dernier bébé : Waste, une application P2P qui n'était visiblement pas du goût de la maison mère AOL Time Warner...

Depuis quelques années, le service tourne au ralenti. La dernière grosse mise à jour (version 5.5) date déjà de 2007 et ce n'est pas la 5.66 qui vient d'être mise en ligne qui nous fera dire le contraire (les notes de versions se trouvent par ici). En effet, il ne s'agit que de corrections de bugs et d'améliorations diverses et variées. Pour autant, tout n'était pas à l'abandon puisqu'une application Android est arrivée en 2010 puis, un an plus tard, une autre pour OS X.

Quoi qu'il en soit, AOL vient d'annoncer qu'à partir du 20 décembre prochain, Winamp ne sera plus téléchargeable, tandis que le site Winamp.com ainsi que les services qui y sont rattachés ne seront plus disponibles. La fin d'une époque pour certains.

Winamp

Notez que nos confrères d'Arts Technica ont tenté d'interroger Doug Serton, porte-parole d'AOL, mais ce dernier leur a simplement opposé une fin de non-recevoir : « nous refusons de commenter au-delà de la note publiée sur le site ». Bien évidemment, certains souhaitent prendre la relève et demandent dès à présent à AOL de libérer le code source de Winamp afin que la communauté puisse prendre la suite. Un sujet a même été créé sur le forum officiel ainsi qu'une pétition sur Change.org qui regroupe déjà plus de 800 signatures.


chargement
Chargement des commentaires...