Andy Rubin à la tête de la division robotique chez Google

Bientôt les g-robots 32
Damien Labourot

Il y a quelques mois, Andy Rubin quittait son poste à la tête d'Android pour un projet secret. Dans un entretien accordé au New York Times, l'homme explique qu'il est desormais à la tête d'un nouveau domaine chez Google : la robotique.

En mars dernier, Andy Rubin, l'homme à qui l'on doit le système d'exploitation Android, quittait son poste et était remplacé par Sundar Pichai. S'il avait dû démentir un départ de Google à plusieurs reprises, il avait été indiqué par Larry Page, le PDG de Google, qu'il était à la tête d'un nouveau projet jusqu'ici inconnu. L'homme en dit désormais plus et c'est la robotique qui est au cœur de ses occupations au sein de la firme de Mountain View.

Après les Google Glass, les Google Car, les Google Robots

Les projets chez Google sont nombreux et ceux qui ont attiré l'attention le sont tout autant. C'est par exemple le cas des Google Glass, ou encore des Google Car, les voitures sans pilote. Le prochain projet sera donc les robots. Rubin précise d'ailleurs que deux voies sont aujourd'hui à l'étude : les robots dédiés à la fabrication en milieu industriel ainsi que ceux réalisant des tâches logistiques.

La firme dispose déjà de deux antennes pour la création de ses fameux robots. La première est située à Palo Alto alors que la seconde est au Japon. Ce dernier lieu n'est certainement pas le fruit du hasard, car la robotique est clairement un centre d'intérêt au sein de l'Archipel nippon, avec une population vieillissante.

Une équipe déjà formée et un PDG particulièrement enthousiaste

Une équipe est d'ores et déjà formée et constituée de roboticiens ainsi que de développeurs logiciels. Andy Rubin indique par ailleurs que « Nous construisons le matériel, nous développons le logiciel, et une seule équipe sera en mesure de comprendre l'ensemble. » Il faudra d'ailleurs voir si Google ne va pas racheter des sociétés majeures dans le domaine, comme il a pu le faire à de nombreuses reprises par le passé. Si l'on prend pour seul exemple Android, à la base c'était bien une start-up, qui a été rachetée par le géant de Mountain View.

Dans une publication sur Google+, Larry Page, actuel PDG de Google, indique « Je suis enthousiaste pour le prochain projet d'Andy Rubin. Son dernier grand pari, Android, a commencé par une idée folle, celle de mettre un ordinateur dans des centaines de millions de poches. Il est encore très tôt pour cela, mais je suis impatient de voir les progrès dans le domaine. »

Reste que ce projet est au long cours et Andy Rubin explique dans l'entretien avec nos confrères qu'il souhaite avoir une vision sur plus de dix ans. Dès lors, il faudra suivre les différentes évolutions, mais surtout les prochaines acquisitions de Google dans le domaine. Car la firme dispose d'une trésorerie conséquente et elle pourrait s'appuyer sur des rachats pour parvenir à son objectif.


chargement
Chargement des commentaires...