Facebook Messenger 3.0 : le numéro de portable n'est plus obligatoire

Il n'est que fortement suggéré 19
Vincent Hermann

Comme prévu, Facebook a publié la nouvelle version majeure de son Messenger à destination d’Android et iOS. Le design a été entièrement revu mais la nouveauté principale se cache essentiellement dans l’utilisation qui peut être faite de votre numéro de portable. À la clé, la possibilité pour l’utilisateur de communiquer plus facilement avec des personnes avec qui il n'est pas amis sur Facebook, mais qui sont présents dans sa liste de contacts.

facebook messengerfacebook messengerfacebook messenger

Une nouvelle interface beaucoup plus sobre et très (trop ?) lumineuse 

Chose promise, chose due. Facebook a ouvert les vannes hier soir de sa nouvelle application dédiée à la messagerie instantanée. Une mise à jour attendue car renouvelant fortement l’expérience utilisateur, que ce soit à travers son interface entièrement rénovée ou à travers les possibilités offertes, plus nombreuses que précédemment.

Concernant l’interface tout d’abord, Facebook Messenger joue surtout la carte de la modernité. L’application bascule totalement dans le « flat design » et les utilisateurs d’un appareil iOS 7 pourront constater qu’elle s’intègre bien mieux avec les nouvelles lignes directrices d’Apple. L'ensemble est en outre très proche sous Android et se base sur une interface aux couleurs très claires, le blanc et le bleu étant majoritaires.

La liste des contacts est maintenant divisée en deux sections, l’une affichant la totalité des personnes que vous pouvez joindre, de l’autre uniquement celles qui sont actives. L’un des ajouts importants concerne d’ailleurs la liste complète car Messenger indique maintenant comment les personnes utilisent la messagerie. Ainsi, s’ils sont aussi sur l’application mobile, une icône bleu sera affiché en bas à droite du portrait, tandis que s’ils ne communiquent qu’avec le site web, une grosse icône frappée d’un « f » sera présente.

Fournir votre numéro de portable est demandé, mais n'est plus obligatoire 

Mais là où la nouvelle version de Facebook Messenger se différencie vraiment de la précédente, c’est qu’elle vous demandera d'emblée votre numéro de téléphone portable, une information qui restera privée. Pourquoi ? Parce que la société veut faciliter la conversation entre personnes qui ne sont pas « amies » au sein de son service, une possibilité offerte depuis quelques mois. De fait, plus cette nouvelle information sera remplie, plus les utilisateurs pourront se servir de Messenger comme d’une plateforme globale d’échanges de messages, photos ou encore de notes vocales.

facebook messengerfacebook messengerfacebook messenger

Heureusement, cela n'est plus obligatoire contrairement à ce qui était le cas pendant la phase de test, comme nous l'avions regretté dans une précédente actualité. L’étape peut en effet être passée, ce qui n’était pas le cas auparavant. On peut imaginer que la colère d’une partie des utilisateurs a dû pousser Facebook à faire machine arrière. Idéalement pour l’entreprise, la validation du numéro et la synchronisation des contacts permet d’afficher simplement qui dans le carnet d’adresses est présent sur Facebook. Mais en refusant cette validation ainsi que la synchronisation, on peut continuer à utiliser Facebook Messenger de la même manière que précédemment.

Facebook, cet annuaire mondial 

Le fait de se baser sur le numéro de téléphone n’est en rien une nouveauté dans le petit monde des messageries. Beaucoup misent déjà sur cette information, notamment WhatsApp et Viber, mais il s’agit ici de Facebook. Contrairement aux concurrents cités, le réseau social dispose d’une très large quantité d’informations personnelles. Or, un numéro de téléphone est à la base une donnée qui n'est pas forcément et publiquement rattachée à une personne. Et sur WhatsApp par exemple, il est possible de choisir et de changer assez facilement sous quel nom ou pseudonyme on veut apparaître.

Du côté de Facebook, il est possible d’imaginer des situations cocasses. Si l’utilisateur accepte de donner son numéro de téléphone et de synchroniser sa liste de contacts, il pourrait retrouver des contacts professionnels ainsi que des personnes dont il n’est pas réellement proche. Ce qui fonctionne également en sens inverse : votre numéro de téléphone peut désormais servir à voir le résumé public de votre compte Facebook, c’est-à-dire au minimum la photo que vous avez choisie, ainsi que le nom et quelques informations de base. Attention donc à la manière dont votre compte se présente, et surtout à la quantité d’informations disponible de manière publique. 

Rappelons d’ailleurs que Facebook a supprimé le réglage qui permettait de bloquer la découverte des profils dans le champ de recherche : l’éditeur souhaite que vous soyez visible.

Des critiques s'élèvent déjà 

Le succès de ce Messenger 3.0 sera probablement au rendez-vous car le milliard d’abonnés environ crée une très forte inertie et un aspect pratique. Les utilisateurs vont tout simplement se dire que « tout le monde » est déjà présent sur le réseau social et que l’intégration du numéro de téléphone rend l’ensemble encore plus utile pour communiquer avec les autres. Notez que la volonté de Facebook s’applique même à l’application classique, qui elle aussi a été mise à jour : si Messenger est installé, il ne sera plus possible d’y lire les messages, et appuyer sur le bouton prévu à cet effet basculera automatiquement vers l’application de messagerie. Toutefois, si vous supprimez Messenger, Facebook retrouvera sa fonctionnalité intégrée.

L’application est évidemment gratuite mais ne fait pas forcément que des heureux. Sous iOS, une partie des utilisateurs se plaint d’un design globalement trop clair et réclame un thème plus foncé. Sous Android, même combat, mais un autre point chagrine visiblement les utilisateurs : Messenger ne gère plus les SMS comme il le faisait auparavant. En outre, beaucoup regrettent qu’il faille désormais se rendre dans une liste spécifique pour voir le statut de connexion. Reste à voir si des modifications seront rapidement apportées et si oui, lesquelles.

Quoi qu’il en soit, l’application est disponible dès à présent dans l’App Store d’iOS et sur Google Play pour Android.

facebook messenger android     facebook messenger ios

Android / iOS


chargement
Chargement des commentaires...