Le jeu vidéo devrait générer 93 Mds de $ en 2013 et plus de 100 Mds en 2014

C'est la crise 16
Par
le mercredi 30 octobre 2013 à 18:00
Nil Sanyas

Supérieur aux marchés de la musique ou encore du cinéma depuis de nombreuses années, le secteur du jeu vidéo semble inarrêtable. Présent dans les ordinateurs, les consoles, les tablettes tactiles et les smartphones, le jeu vidéo cumule les milliards chaque semaine. Au point de pouvoir dépasser la barre symbolique des 100 milliards dès l'an prochain selon Gartner.

Gartner marché jeux vidéo 2012 2015

Une croissance forte portée par les consoles de salon...

Omniprésent, qu'il soit gratuit ou payant, complexe ou simpliste, éducatif ou jouissif, le jeu vidéo est un phénomène de société, qui dépasse largement le cadre des jeunes garçons et concerne tous les âges, et tous les sexes. Il n'est donc pas étonnant de voir ce secteur croître à une vitesse qui ferait pâlir le monde de la musique et même du cinéma.

Ainsi, selon l'institut Gartner, le secteur va réaliser un bond important cette année, en atteignant un chiffre d'affaires de 93,3 milliards de dollars, contre 78,9 milliards en 2012. Une forte progression de 18 % qui n'est pas surprenante, du fait des ventes des nouvelles consoles et de l'explosion du marché mobile.

... et les smartphones et les tablettes tactiles

Dans les détails, les consoles de salon représentent plus de 47 % du marché à elles seules, soit 44,3 milliards de dollars cette année (+18 %). Suivent les consoles portables avec 18 milliards de dollars (+1,5 %), soit un peu plus de 19 % du secteur. Les jeux pour PC talonnent les consoles mobiles avec 17,7 milliards de dollars (+23 %). Enfin, les jeux pour smartphones et tablettes affichent la plus forte progression (+42 %), pour atteindre 13,2 milliards de dollars.

Selon les prévisions de l'institut, les jeux pour ardoises et mobiles surpasseront ceux pour les consoles portables dès l'an prochain, du fait d'une forte régression de ces dernières. Et en 2015, ces mêmes jeux pourraient surpasser le marché du PC, ceci malgré une progression des titres pour ordinateurs. Une performance exceptionnelle mais là encore peu surprenante, dès lors que le nombre d'utilisateurs de ces produits ne cesse de croître.

Rien à envier au cinéma

Le marché du jeu vidéo dans son ensemble n'a aujourd'hui plus rien à envier au cinéma. Les productions des jeux coûtent parfois plusieurs centaines de millions de dollars. Un titre comme GTA V peut ainsi aisément être comparé à Avatar, que ce soit en terme de budget, de promotion, de mise en avant médiatique par les journalistes ou encore par son succès commercial. Le secteur a ses blockbusters et ses franchises (GTA, Call of Duty, Battlefield, Pokemon, Diablo, FIFA, etc.) depuis de longues années et si l'un d'entre eux vient à s'essouffler, la relève tarde rarement à arriver, ceci toujours à l'instar du cinéma.

Concernant les autres secteurs, qu'en est-il de leurs valeurs ? Les ventes de musique devraient représenter environ 16 milliards de dollars cette année. Cela ne comprend toutefois que les CD, les DVD audio et bien sûr le numérique. qui a représenté 5,6 milliards de dollars en 2012 et ne cesse de croître. Sachant qu'iTunes détient à lui seul 60 % du marché numérique. Les concerts et les autres revenus du secteur ne sont par contre pas compris dans cette somme, il est important de le préciser. Or les concerts connaissent une explosion ces dernières années et représentent un marché de plusieurs milliards.

Du côté du cinéma, il a représenté 34,7 milliards de dollars l'an passé selon la MPAA, en forte progression ces dernières années, en partie grâce à l'explosion du marché en Chine et en Amérique Latine. Cela n'intègre néanmoins que les entrées dans les salles. Si l'on rajoute les simples ventes et location de DVD et de Blu-ray Disc, en sus de la vidéo à la demande, la valeur du secteur peut aisément être doublée.


chargement
Chargement des commentaires...