IsoHunt ferme dans la précipitation et tente d’éviter l’archivage

Tout doit disparaître 60

Depuis hier, ceux qui tentent d’accéder à IsoHunt se voient opposer un message les avertissant que le site sera définitivement rayé de la carte aujourd’hui, mardi. Et pour cause : le responsable du moteur de liens torrent s’y est engagé auprès de la MPAA, le puissant lobby des majors du cinéma américain. Mais alors qu’aucune date de fermeture n’avait été précisément évoquée jusqu'ici, il semble que les choses aient été précipitées par l'opération d'archivage de ce site lancée par un groupe d'internautes. 

isohunt fung

Message désormais affiché lorsque l'on tente d'accéder à IsoHunt.

 

Ça y est, IsoHunt a fermé ses portes. Depuis hier, la dizaine de millions de liens torrent qui y était indexée n’est effectivement plus accessible. Plus de dix ans après avoir lancé ce site, son fondateur Gary Fung a décidé de respecter les termes de l’engagement conclut la semaine dernière avec la Motion Picture Association of America (MPAA). Pour rappel, l’intéressé a accepté de mettre un terme à ses activités et de verser 110 millions de dollars au titre du préjudice causé par IsoHunt à l’industrie du cinéma américain.

 

Mais les choses ont cependant été légèrement précipitées. Gary Fung explique en effet au travers du message désormais affiché à ceux qui tentent d’accéder à IsoHunt qu’il a dû fermer le site « un peu plus tôt » que prévu.

 

Et pour cause : ce week-end, des membres d’ArchiveTeam ont fait savoir qu’ils s’activaient pour archiver l'ensemble du site, son lot de commentaires... mais aussi - et surtout - les liens torrent qu’il proposait. L’objectif ? Garder une trace d’IsoHunt avant que le site ne disparaisse totalement. « Ce projet n’a rien à voir avec la politique ou les questions de droit d'auteur. Il s'agit de préserver une culture et des métadonnées historiques » a ainsi expliqué un porte-parole du groupe à TorrentFreak. À terme, les données ainsi collectées ont vocation à être partagées, par exemple sous forme de fichier d'archive à télécharger.

La séquence de fermeture définitive prévue pour aujourd’hui

« Je suis honoré que des gens pensent que notre site soit digne d’une préservation historique. Mais, en vérité, près de 95 % des fichiers torrent du site peuvent être retrouvés grâce Google » rétorque de son côté Gary Fung, insistant sur le fait que les fichiers indexés sont souvent issus d’autres sites de liens torrent. L’intéressé n’évoque en revanche pas d’éventuelles pressions qu’il aurait pu subir, par exemple afin qu’un tel archivage ne compromette pas son arrangement avec la MPAA.

 

Mais les membres de la TeamArchive n’ont en fin de compte perdu que peu de temps, la fermeture définitive du site étant finalement prévue pour aujourd’hui. Ils ont expliqué à TorrentFreak avoir réussi à collecter durant cette campagne 242 Gigas de données (sur un total estimé à 3 Téras), lesquelles devraient être prochainement mises en ligne. Un point de déception pour l’organisation : que Gary Fung ait semble-t-il mal interprété leurs intentions, notamment en évoquant l’archivage des fichiers torrent, alors que leur objectif s'avérait bien plus large.


chargement
Chargement des commentaires...