Fin de YouTube pour Windows Phone, retour au site mobile uniquement

Expérience utilisateur ? Proche du 0 pointé 245
Damien Labourot

L'application YouTube pour Windows Phone (développée par Microsoft) revient à ce qu'elle a été dans le passé : une simple version encapsulée du site mobile. Les deux sociétés n'ont pas trouvé de terrain d'entente permettant aux utilisateurs de Windows Phone d'obtenir une application complète et fonctionnelle.

Microsoft et Google s'opposent depuis quelques mois autour de l'application YouTube pour Windows Phone (7 et 8). Les hostilités entre les deux sociétés ont commencé lorsque la première a développé sa propre application, sans suivre les règles dictées par la seconde, qui a bloqué l'accès au contenu de son service. Au départ, deux points d'anicroches posaient problème : le manque de publicité d'une part et l'absence d'une application HTML5 de l'autre. Depuis mi-août, cette application officielle est aux arrêts, faute de pouvoir accéder au contenu en ligne.

YouTube Windows Phone 8

Reste que dans ce combat qui oppose les deux firmes, ce sont au final les utilisateurs qui sont les plus grands perdants. En effet, disposer uniquement de la version mobile de YouTube limite quelque peu l'usage et l'on ne comprend pas comment les deux géants n'ont pas pu trouver un terrain d'entente. Toujours est-il que les clients Windows Phone ne peuvent même pas continuer d'utiliser l'application actuelle puisque l'accès aux vidéos est bloqué par Google et un bandeau rouge indique « Une erreur est survenue, mais nous ne savons pas pourquoi. »

Microsoft vient donc de publier une mise à jour de son application (estampillée 3.2.0.0) sur le Windows Phone Store. Elle revient sous sa forme originale à savoir une version encapsulée du site mobile de YouTube, sans accès à son compte utilisateur, gestion des chaînes, etc.

Dès lors, les adeptes de Windows Phone 7 ou 8, qui souhaitent avoir une expérience plus complète de YouTube et exploiter leur compte utilisateur, doivent se tourner vers des applications non-officielles comme MetroTube (0,99 euro), MyTube (0,99 euro) ou Primetube (gratuite), qui ne sont, elles, pas bloquées de la sorte par Google...


chargement
Chargement des commentaires...