Valve annonce SteamOS : un système basé sur Linux dédié aux PC de salon

Mince, on voulait Half-Life 3 217
Kevin Hottot

Valve vient de lever le voile sur la première de ses annonces qui doit permettre à « l'univers de Steam de s'étendre en 2014 ».  Ceux qui s'attendaient à voir un premier aperçu de la SteamBox seront déçus, mais les autres se réjouiront surement de l'annonce de SteamOS, un système d'exploitation basé sur Linux.

SteamOS

 

Valve vient de poser la première pièce du puzzle qui permettra certainement de reconstituer la Steambox. Celle-ci s'appelle SteamOS et prend la forme d'un système d'exploitation basé sur l'architecture de Linux. De nombreuses fonctionnalités sont au programme, notamment pour permettre la compatibilité de l'OS avec l'ensemble des 3 000 jeux présents sur le catalogue de l'éditeur. 

Un système d'exploitation tourné vers le salon des utilisateurs

SteamOS se focalise principalement sur l'expérience liée à l'utilisation d'un PC de salon. Celui-ci n'est donc pas exclusivement dédié au jeu vidéo, mais devrait permettre de profiter de contenus multimédia (musiques, vidéos, etc.). Valve promet « travailler avec de nombreux médias » pour apporter un contenu suffisamment riche pour rendre cette offre attractive. 

Les jeux ne sont pas oubliés avec une fonction de « streaming local ». Le principe en est simple : une machine sous Windows présente sur votre réseau local lance un titre et l'affichage est alors déporté sur votre machine sous SteamOS, idéalement reliée à votre téléviseur. Un principe assez proche de ce que propose NVIDIA avec sa console SHIELD, à la différence qu'ici la cible est un téléviseur et non l'écran d'une console portable. 

Le partage familial refait son apparition

Présentée il y a un peu plus d'une semaine pour le client Steam, et pressentie depuis le début de l'été, la fonction de partage familial fera partie intégrante du nouvel OS de Valve. Ainsi, chaque membre d'une même famille pourra accéder à un même compte Steam, tout en ayant son propre suivi des succès et ses sauvegardes dans le cloud. 

On notera également que Valve proposera au propriétaire principal du compte de gérer des autorisations d'accès à chaque membre du foyer. Si vous souhaitez que votre petit dernier n'ait pas accès au dernier volet de la série Amnesia, il sera possible de ne pas l'afficher dans la bibliothèque lorsqu'il se connecte. Il s'agit donc d'un système de contrôle parental au principe de fonctionnement relativement simple, dont il conviendra tout de même de vérifier la robustesse.

Le client Steam n'est pas oublié

Le client Steam que nous connaissons tous actuellement profitera également de toutes ces nouveautés, et continuera d'être développé en parallèle de SteamOS.  Ce dernier sera disponible au téléchargement gratuitement et proposé sous une licence libre aux intégrateurs. Valve ne s'est pas risqué à annoncer de date précise, nous saurons seulement que SteamOS est attendu pour l'an prochain, une annonce vague comme la plateforme en a le secret.

 

La firme de Gabe Newell s'attelle maintenant à la préparation de sa prochaine annonce qui doit avoir lieu mercredi à 19 heures précises. Avec un peu de chance, la Steam Box devrait cette fois-ci être à l'honneur, à moins que l'éditeur nous fasse patienter avec Half-Life 3. Après tout, nous avons bien le droit de rêver un peu non ?


chargement
Chargement des commentaires...