Voyager 1, première sonde à quitter le système solaire ? Pas si vite !

Home sweet home 261
Sébastien Gavois

Alors que la NASA indiquait encore récemment que Voyager 1 était aux portes de notre système solaire, l'agence gouvernementale vient d'annoncer que sa sonde était officiellement le premier objet construit par les hommes à s'aventurer dans l'espace interstellaire. Mais, pour d'autres spécialistes, ce n'est pas aussi simple. Explications.

Voyager 1 NASA

La NASA annonce que Voyager 1 quitte officiellement le système solaire

La sonde Voyager 1 a quitté la Terre en 1977 grâce à une fusée Titan et depuis près de 36 ans, elle explore notre système solaire en engloutissant les kilomètres à vitesse grand « V ». En effet, elle est désormais à plus de 19 milliards de km de la Terre et continue sa route à environ 60 000 km/h de moyenne. Il y a quelques mois, la NASA indiquait qu'elle se rapprochait de l'espace interstellaire et qu'elle devait « bientôt » y arriver.

Mais, via un tweet, l'agence gouvernementale précise que Voyager a en fait quitté notre système solaire depuis maintenant près d'un an, en août 2012. Comme s'amuse à le rappeler la NASA, il n'y a pas de panneau indiquant l'espace interstellaire, il faut donc analyser les mesures envoyées par la sonde. Après moult rebondissements, Voyager 1 est donc officiellement le premier objet humain à voyager dans l'espace interstellaire :

La NASA nous propose ensuite une vidéo avec quelques « sons » de l'espace interstellaire... mais provenant en fait de notre système solaire puisqu'il s'agit d'une perturbation due à une éruption de notre bon vieux Soleil. En fait, le jet de particules a agité le plasma autour de la sonde, ce qui a provoqué des vibrations que Voyager 1 a enregistré et que vous pouvez écouter ci-dessous :

Mais pour d'autres spécialistes, Voyager 1 n'a pas quitté le système solaire

Si la NASA semble affirmative, tout le monde n'est pas d'accord avec cette annonce. En effet, interrogé par nos confrères de France Info, Serge Brunier, un journaliste français spécialiste de l'astronomie, précise qu'« il n'y aucune ambiguïté, c'est totalement faux. Voyager 1 n'est pas sorti du système solaire », mais ajoute tout de même que ce que réalise cette sonde est « un exploit » et qu'elle est effectivement en train de quitter l'Heliosphère.

Il s'amuse ensuite à compter « le nombre de fois où la NASA annonce que ces sondes [NDLR : deux Pionner et deux Voyager] quittent le système solaire » et précise que c'était déjà par exemple le cas en 2010 et en 2012.  Pour Serge Brunier, il faudrait encore attendre 30 000 ou 40 000 ans pour que Voyager 1 sorte « effectivement du champ d'influence du soleil ». Rappelons ensuite que Pionner 10 était également censé être sortie du système solaire en... 1983.

Rappelons enfin que la sonde n'a pas des réserves illimitées en énergie et qu'à partir de 2020 les instruments de bord seront progressivement arrêtés. La NASA estime qu'à partir de 2025 elle ne devrait plus être capable d'émettre, ce qui lui laisse néanmoins encore plus d'une dizaine d'années à parcourir l'espace... mais sans pour autant pouvoir s'approcher d'un autre système. En effet, Proxima du Centaure, l'étoile la plus proche de nous, est située à plus de quatre années-lumière, alors que Voyager 1 a parcouru en tout et pour tout... 0,0018 année-lumière en 36 ans.


chargement
Chargement des commentaires...