Partage des données avec Facebook et Criteo : PayPal s'explique

Qui Pay gagne 72
Nil Sanyas

Samedi dernier, nous vous annoncions que PayPal comptait partager plusieurs types de données à des tiers à partir du mois prochain, notamment à Facebook et Criteo, le spécialiste de la publicité ciblée. Face aux nombreux articles et réactions de ces derniers jours, le service de paiement en ligne a tenu à s'expliquer.

PayPal Criteo Facebook 

« Nous ne permettons pas à ces tiers d'utiliser l'information à leurs propres fins » 

Afin de fonctionner, PayPal partage depuis un moment des données avec des tiers. C'est notamment le cas avec des organismes de référence de crédit et de lutte contre la fraude, ce qui peut se comprendre aisément. Ce partage de données commence néanmoins à s'élargir et le mois prochain, le 18 octobre précisément, une nouvelle étape sera franchie avec des informations délivrées à une société liée à l'externalisation du service clientèle, divers services opérationnels et surtout des sociétés marketing, dont Facebook et Criteo.

Alors que nous avions contacté en vain PayPal vendredi après-midi, la société nous a finalement répondu samedi. Nous expliquant qu'il « y a eu quelques confusions sur certains points », la firme nous a tout d'abord délivré une réponse en anglais, dont voici la traduction : « Nous prenons la vie privée de nos clients très au sérieux et respectons des niveaux strictes de confidentialité. Comme nous l'avons précédemment notifié à nos utilisateurs, nous partageons quelques données sur les clients avec des tiers spécifiquement pour nous permettre d'améliorer la qualité du service PayPal, y compris pour du marketing ciblé. Toutes les parties sont entièrement publiées dans notre politique de confidentialité, et nous ne permettons pas à ces tiers d'utiliser l'information à leurs propres fins. »

« Les informations que nous échangeons ne sortent pas du cercle PayPal »

À ces explications, nous pouvons rajouter celles de Marc Jaugey, le directeur de la communication chez PayPal Europe, Moyen-Orient et Afrique, qui s'est confié à notre confrère Clubic. « PayPal dispose d'une licence bancaire. Il est en ce sens soumis au respect du secret bancaire. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'en aucun cas les données de nos utilisateurs ne sont transmises à des tiers afin que ces derniers puissent les exploiter pour gagner de l'argent. » L'homme explique ainsi que PayPal travaille avec Facebook, Criteo et bien d'autres sociétés uniquement dans le but d'optimiser leurs campagnes publicitaires. Ils partagent donc leurs données pour mieux cibler la publicité. « Ces dispositions ne portent que sur les campagnes publicitaires réalisées pour le compte de PayPal. Les informations que nous échangeons ne sortent donc pas du cercle PayPal. »

Selon Marc Faugey, il existe une option, dans les notifications, via les paramètres et les préférences, qui permet de ne plus figurer dans le programme de croisement des données. D'après nos confrères, cette option ne fonctionne pas. Le message suivant s'affiche ainsi aux yeux de l'utilisateur qui souhaiterait éviter ces publicités : « Nous sommes désolés : nous ne pouvons pas modifier vos préférences pour le moment. » Sur PayPal-Community.com, qui regroupe les utilisateurs du service, les messages indiquant que l'option ne fonctionne pas se multiplient. Certains expliquent même qu'ils quittent PayPal suite à cette affaire.

« Que dans le cas d’opérations marketing PayPal » 

Interrogé il y a quelques heures par ZDNet, Faugey a tenu à calmer le jeu : « Nous opérons en Europe avec une licence bancaire luxembourgeoise, nous sommes tenus au secret bancaire et en aucun cas on ne vend ni ne loue les informations de nos utilisateurs. (...) Ce que nous utilisons, ce n’est que dans le cas d’opérations marketing PayPal. Comme tous les acteurs, on cherche à personnaliser la relation client, à développer des plans médias. Mais c’est toujours dans un univers qui reste strictement PayPal que nous partageons ces données avec des partenaires, comme pour un ciblage publicitaire. C’est PayPal qui parle à ses utilisateurs et en aucun cas un annonceur externe. Bien entendu, les informations qu’on échange avec nos partenaires restent dans le cadre des opérations PayPal. » 

Marc Faugey n'a toutefois pas abordé avec notre confrère le cas de l'option et s'est contenté s'expliquer que la seule solution pour éviter ces partages reste la fermeture de compte.


chargement
Chargement des commentaires...