AMD dévoile ses Radeon R7 / R9, et déçoit

2h45 de conférence, pleine de vide 115

C'est avec une bonne heure de retard que la conférence #GPU14 d'AMD a commencé ce soir. Comme prévu, c'est en direct d'Hawaii que la marque a annoncé ses Radeon R7 et R9, qui reprennent majoritairement l'architecture actuelle avec une nouvelle dénomination, comme l'on s'y attendait.

AMD GPU14 Hawaii AMD GPU14 Hawaii

Une nouvelle gamme qui n'en est pas vraiment une, vers des hausses de prix ?

Cette semaine, AMD invitait une partie de la presse internationale à Hawaii à l'occasion de son Tech Day annuel. L'occasion pour la société d'évoquer son futur au niveau du secteur du GPU, alors que la finesse de gravure en 28 nm continue de limiter les évolutions en termes de produits. 

Après avoir vanté les gammes précédentes qui ont été proposées ces deux dernières années, Matt Skynner a dévoilé les R7 et R9. La majorité de ces produits exploitera un GPU actuel même si cela n'est pas clairement évoqué pour le moment.  Les tarifs iront 89 à 299 dollars :

  • Radeon R7 250 : moins de 89 dollars
  • Radeon R7 260X : 139 dollars
  • Radeon R9 270X : 199 dollars
  • Radeon R9 280X : 299 dollars

AMD GPU14 Hawaii AMD GPU14 Hawaii AMD GPU14 Hawaii

Il sera intéressant de voir quels sont les produits exactement remplacés et si des baisses de prix sont prévues, à moins que ce ne soit l'inverse. En effet, une Radeon HD 7790 qui devrait exploiter le même GPU qu'une R7 260X est actuellement proposée à 100 € à peine. Les stocks commencent ainsi à se vider à coups de bons plans, ce que l'on attendait pas forcément pour tout de suite. Une Radeon HD 7950 se retrouve ainsi à moins de 150 € contre moins de 240 € pour une Radeon HD 7970.

Du côté des détails techniques, on ne saura rien ou presque. Seul un score 3DMark sur le test FireStrike est évoqué. Pour référence, selon nos derniers tests, une GeForce GTX 760 y obtient 5375 points, une GTX 770 grimpe à 6831 points alors qu'une GTX 780 culmine à 8239 points. Cela confirme le fait qu'elle devrait se retrouver face à la R9 290X alors qu'un CrossFire sera encore nécessaire pour passer outre la Titan.

AMD GPU14 Hawaii AMD GPU14 Hawaii

La R9 290X en précommande le 3 octobre, avant les premiers tests : mauvais signe ?

Un peu plus tôt dans la journée, la marque a laissé les journalistes voir la prochaine R9 290X, qui intègrera Battlefield 4 au sein de son bundle pour un tarif qui n'a pas encore été annoncé. Le tout sera proposé en quantités limitées. Ce partenariat se fait aussi au niveau du développement du jeu qui sera le premier à exploiter Mantle. Cette API propriétaire (limitée aux puces exploitant GCN), qui se veut plus efficace que DirectX (sans le nommer), sera d'ailleurs détaillée lors de la prochaine conférence APU13 début novembre. C'était sans doute l'annonce la plus intéressante de la soirée, qui promet des échanges tendus avec NVIDIA :

AMD GPU14 Hawaii AMD GPU14 Hawaii

Pour la R9 290X, il est question de six milliards de transistors via le nouveau GPU Hawai qui sera pleinement compatible DirectX 11.2. On ne sait presque rien d'autre puisqu'il est seulement question de 5 TFLOPS, d'une bande passante mémoire de 300 Go/s et de 4 Go de GDDR5. Tout devrait en effet être dévoilé dans un second temps, la précommande étant prévue pour le 3 octobre. D'après nos informations, cela sera avant la publication des tests, toujours prévus pour la mi-octobre.

On constate néanmoins que le style du ventirad évolue sans vraiment révolutionner le genre. Un connecteur PCIe à six broches est accompagné d'un second à huit broches pour l'alimentation alors que rien ne semble prévu pour le CrossFire, ce qui ne signifie pas que la technologie sera absente. Il en sera de même pour la R9 290 qui se contentera par contre de deux connecteurs à six broches.

Les modèles inférieurs basés sur la gamme actuelle garderont, par contre, la possibilité d'utiliser des ponts CrossFire. Pour ce qui est de la connectique vidéo, elle est simple et sans fioritures puisque l'on retrouve un duo de DVI-DL, un HDMI (2.0 ?) et un DisplayPort :

Radeon R9 280X Radeon R9 290 Radeon R9 290X

Radeon HD 280X, 290 et 290X : le jeu des sept différences... et pourtant

 

Ne vous attendez par contre pas à voir ces modèles de référence débarquer en masse chez les revendeurs. La plupart de nos contacts nous précisent que des design maison seront mis sur le marché en majorité, en réutilisant ou non le PCB de la gamme actuelle. Aucun n'a pour le moment pu envoyer de communiqué de presse, ceux-ci étant très certainement attendus pour le lancement officiel.

Pas de nouveauté à annoncer ? Pas grave, on mise tout sur l'audio et la 4K

Du côté des réelles nouveautés, rien de bien spécial à se mettre sous la dent. AMD a indiqué travailler sur un nouveau standard VESA pour faciliter l'utilisation de la 4K Ultra HD dans la pratique. Pour autant, le support du 2160p60 sur les écrans qui n'exploitent pas le mode MST (voir notre analyse) ne seront supportés que via une mise à jour ultérieure des pilotes Catalyst. Eyefinity devrait pour sa part s'affranchir du besoin d'utiliser le DisplayPort, comme c'est déjà le cas avec Surround chez NVIDIA.

On notera aussi l'annonce de Raptr, un outil tiers qui propose des fonctionnalités quasiment identiques à GeForce Experience de NVIDIA en termes d'optimisation automatisée des réglages des jeux notamment. Une bêta est disponible par ici.

AMD Radeon Raptr

Il a aussi été question de la technologie TrueAudio qui prend la forme d'un pipeline programmable au niveau de l'environnement sonore. C'est d'ailleurs ce qui a monopolisé la majorité de cette (longue) conférence pourtant dédiée à des cartes graphiques ! De quoi nous faire revivre l'expérience SoundStorm de NVIDIA, morte en 2005 ? Il faudra voir ce que cela pourra donner dans la pratique, et si les développeurs peuvent réellement apporter une meilleure expérience dans les jeux avec cela. 

Quoi qu'il en soit, n'attendez pas une rétrocompatibilité puisque seules les Radeon R7 260X et R9 290(X) sont compatibles. Exit donc les R9 270X / 280X, basés sur les GPU des Radeon HD 7800 / 7900, et qui n'intègrent sans doute pas ce qu'il faut. Attendons néanmoins plus de détails pour savoir ce qu'il en est.

AMD GPU14 Hawaii AMD GPU14 Hawaii

Le reste de la conférence était une suite de démonstrations, le point d'orgue étant sans doute ce moment où l'on a eu droit à une redite de celle annonçant le retour de Ruby... qui datait du Computex. Elle était alors montrée sur une Radeon HD 7990. Décidément, on s'était rarement autant ennuyé lors d'un évènement (de 2h45 !) qui avait pourtant été annoncé comme révolutionnaire. Espérons pour AMD que le meilleur reste à venir.

Vous retrouverez l'intégralité de cet évènement via la vidéo ci-dessous :


chargement
Chargement des commentaires...