Plextor M6 : des SSD avec des puces de NAND Toshiba « Advanced 19 nm »

Vers une hausse des débits en écriture ? 21
Sébastien Gavois

Plextor profite de l'IFA qui se déroule en ce moment à Berlin pour présenter sa nouvelle génération de SSD : les M6... qui ressemblent comme deux gouttes d'eau au M5 Pro, mais avec des puces Toshiba de seconde génération. Le constructeur en profite pour évoquer encore une fois ses SSD au format M.2, qui commencent à se faire attendre.

M6 SSD Plextor TechPowerUPM6 SSD Plextor TechPowerUP

Crédit photo : TechPowerUp!

Plextor évoque les SSD M6, qui ressemblent beaucoup au M5

Au début relativement simple à suivre, la gamme des SSD de Plextor se complexifie de plus en plus. En effet, après l'annonce des M5S qui se placent entre les M3 et les M3 Pro, le constructeur profite de l'IFA pour présenter les SSD M6. Ils exploitent un contrôleur Marvell 88SS9188 et disposent de puces de Flash NAND Toshiba de type Toggle et gravées en 19 nm.

Toshiba A19Toshiba A19

Par contre, le constructeur précise qu'il s'agit de la seconde révision de puces de 19 nm de Toshiba et qu'elles portent la référence « A19 », pour Advanced 19 nm. Sur son site, Toshiba précise qu'elles sont plus petites et qu'elles exploitent une nouvelle méthode d'écriture permettant d'atteindre des vitesses allant jusqu'à 25 Mo/s.

Le fabricant annonce ni plus ni moins qu'il s'agit des puces MLC « les plus rapides au monde ». Dommage que Plextor ne communique aucun chiffre sur les performances obtenues avec ses SSD de la série M6.

Deux déclinaisons seront disponibles : les M6 Pro, pour le haut de gamme, ainsi que les M6S pour le milieu et l'entrée de gamme. Les différences entre les deux ne sont pas précisées, mais il pourrait s'agir du type de puces utilisées : Toggle, synchrone, asynchrone, etc.

Les SSD au format M.2 encore une fois de la partie, mais toujours pas disponibles

De plus, Plextor profite du salon berlinois pour présenter, une fois encore, ses SSD au format M.2 (ou NGFF) qui, pour rappel, sont spécialement pensés pour prendre place au sein des Ultrabook des partenaires d'Intel. Grâce à l'utilisation du PCI Express, les taux de transferts ne sont plus limités à 6 Gb/s et le constructeur annonce des débits de 740 Mo/s en lecture, et entre 330 Mo/s et 640 Mo/s en écriture suivant la capacité du SSD :

  • 128 Go : 740 Mo/s en lecture et 330 Mo/s en écriture pour 95 000 et 75 000 IOPS respectivement
  • 256 Go : 740 Mo/s en lecture et 575 Mo/s en écriture pour 105 000 et 75 000 IOPS respectivement
  • 512 Go : 740 Mo/s en lecture et 640 Mo/s en écriture pour 105 000 et 75 000 IOPS respectivement

Comparés à l'annonce faite lors du CeBIT, les débits sont donc légèrement en hausse, mais nous n'avons toujours aucune information concernant le tarif ou la disponibilité de ces SSD. Pour rappel, ils étaient initialement prévus pour arriver au mois de juin en même temps que Haswell, mais cela n'a finalement pas été le cas.


chargement
Chargement des commentaires...