Faute de demande, Bouygues ne propose plus de Femto-cell aux particuliers

Vraiment ? 87
Sébastien Gavois

Un peu plus d'un an après avoir proposé gratuitement une Femto-cell à ses clients (voir notre analyse), Bouygues Telecom annonce que ce n'est désormais plus le cas et que seuls les professionnels pourront encore en profiter. En effet, l'opérateur nous précise qu'il préfère se concentrer sur le déploiement de son réseau 3G et 4G. 

Depuis plusieurs mois maintenant, les opérateurs se sont lancé sur le marché des boîtiers Femto-cell, des mini antennes 3G qui permettent d'améliorer la qualité de sa couverture à son domicile. SFR était le premier à se lancer dans l'aventure, suivi par Bouygues Telecom, Orange (avec 79 € de frais de mise en service) puis Free, plus récemment (voir notre dossier). 

Mais il semble y avoir eu un changement de politique chez Bouygues Telecom il y a quelques jours puisqu'elle n'est plus proposée pour le grand public. Désormais seuls les professionnels peuvent la commander, moyennant des frais d'accès au service de 149 € par boîtier. Contacté par nos soins, l'opérateur nous précise que « les femto ne font pas l’objet d’une forte demande de la part de nos clients. Nous préférons nous concentrer sur le déploiement de notre réseau mobile 3G et 4G, car nous pensons que c’est la meilleure façon d’offrir à nos clients la meilleure qualité de service possible ».

Il faut aussi bien avouer que l'offre n'était pas vraiment bien mise en avant. Lors des premiers temps, il fallait même faire la demande au service client par téléphone puisque rien n'était affiché sur le site de l'opérateur. Quoi qu'il en soit, pour rappel, ce dernier se prépare surtout à passer à l'offensive sur la 4G avec 40 % de couverture dès le 1er octobre grâce à la réutilisation de la bande de fréquence des 1800 MHz. Cela ne lui permettra pas pour autant d'augmenter la couverture du réseau 2G / 3G, notamment pour ceux qui ne captent pas chez eux, et qui ne capterons par mieux après cette date.

Mais peut-être s'agit-il simplement de faire quelques économies, le bilan financier de l'opérateur n'étant pas vraiment au beau fixe ces derniers temps.


chargement
Chargement des commentaires...