Facebook facilite le partage privé, incite au vote, mais veut vous écouter

On n'a rien sans rien 27
En bref
image dediée
Crédits : BrianAJackson/iStock/Thinkstock
Reseaux Sociaux
David Legrand

Si nous évoquions hier une série d'évolutions de Facebook, ce ne sont pas les seules. Et aujourd'hui encore, plusieurs d'entre elles méritent que l'on s'y attarde. En effet, le site semble vouloir se donner bonne conscience en vous incitant à voter aux élections européennes, et modifie ses paramètres de gestion du partage par défaut. Mais dans le même temps, on apprend que les applications mobiles pourront écouter notre environnement pour reconnaître une musique, ou une émission de TV, un peu à la manière de Shazam.

« Un pas en avant, deux pas en arrière ». C'est un peu ce à quoi fait penser la communication de Facebook quand on l'analyse par paquet d'annonces plutôt qu'au coup par coup. C'était déjà l'impression que nous avions eu lors de notre dernière analyse des annonces récentes de la société, mais cela se renforce un peu plus aujourd'hui. 

Dites à vos amis que vous votez (mais attention aux commentaires)

En effet, l'on vient d'apprendre deux informations qui semblent plutôt positives concernant le réseau social. Tout d'abord, le programme « I'm a voter » va être accessible sur le vieux continent, à l'occasion des élections européennes, alors que le vote commence aujourd'hui dans certains pays. Dans la pratique, cela consiste à indiquer à vos amis que vous avez voté, afin de les inviter à faire de même. Pour cela, un bouton spécifique apparait, vous permettant de le faire en un clic. Un compteur pourra aussi afficher le nombre de participants. 

Facebook Vote

Si cela pourra rappeler aux têtes en l'air de se rendre dans les urnes, prenez tout de même garde. En effet, Facebook est, comme le repas de famille du dimanche, un endroit privilégié pour les discussions politiques plus ou moins approximatives qui peuvent rapidement vous fâcher avec votre entourage. Mais après tout, c'est aussi cela le débat démocratique.

Rassurer sur la gestion de la vie privée, petit à petit

La seconde bonne nouvelle concerne la gestion des paramètres de partage qui évolue. On avait en effet eu vent de la possibilité de gros changement à ce niveau, tout semble désormais en place. Tout d'abord, lors de votre première publication sur Facebook, le partage sera par défaut réglé sur « Amis » et non plus en public. Le petit personnage bleu dédié à la communication autour des questions de vie privée indiquera la possibilité de changer cela, et il proposera dans le même temps à ceux qui sont déjà sur Facebook d'apprendre à régler ce paramètre pour leurs prochaines publications.

Il est en effet encore courant de voir des utilisateurs tout publier en public, et d'autres intervenir sur des statuts publics, sans doute sans avoir conscience de ce que cela implique. Pour rappel, toute réponse sur un élément public peut elle aussi être lue par n'importe qui, alors que l'on peut avoir l'impression de se trouver dans une simple discussion entre amis. 

Facebook Vie privée

La société en profite pour rappeler tous les efforts qu'elle a pu faire en matière de gestion de la vie privée ces derniers temps, de l'amélioration dans la gestion des paramètres de partage, en passant par la meilleure gestion des applications et de leur accès à vos données. Néanmoins, rares sont les utilisateurs qui maitrisent tout cela de manière parfaite, et les nombreux changements à ce niveau n'aident sans doute pas à une bonne pédagogie sur le sujet.

Facebook à votre écoute, pour vous inciter à partager vos goûts et vos activités

D'ailleurs, il ne faut en général pas bien longtemps avant que Facebook ne revienne à ses bonnes vieilles habitudes et ne montre son intérêt pour nos données en cherchant à nous faciliter le fait de partager de plus en plus d'éléments. Le dernier en date consiste en la mise en place d'une nouvelle option à venir dans ses applications mobiles. Celle-ci permettra, à l'instar de Shazam, d'écouter votre environnement afin de reconnaître des éléments comme une musique que vous écoutez ou un programme TV. 

Facebook ListenFacebook Listen

Il faut dire que le réseau social avait récemment introduit la possibilité de partager une action comme le fait de préciser un livre que vous êtes en train de lire, un programme que vous êtes en train de regarder, etc. Mais cela n'était forcément pas très ergonomique puisqu'il fallait penser à sortir son smartphone et se rendre sur Facebook pour partager volontairement de tels éléments.

Ici, Facebook pourra dans certains cas automatiser le processus de détection (mais pas de partage, qui restera volontaire), ce qui fera sans doute le bonheur de ses partenaires au sein des programmes TV, à la manière de M6 qui s'est associé avec le service de Mark Zuckerberg dans le cadre de sa prochaine émission Rising Star

Cette fonctionnalité sera intégrée aux clients Android et iOS dans les semaines à venir outre-Atlantique, mais rien n'est pour le moment indiqué pour la France. Reste à voir si elle sera rapidement acceptée par les utilisateurs, ou pas.


chargement
Chargement des commentaires...