Kickass Torrent, ExtraTorrent et H33T bloqués en douce en Belgique

Juste une fois 74
Par
le vendredi 30 août 2013 à 10:48

Mise à jour : Les FAI belges Telenet et Belgacom viennent de confirmer à PC INpact que les récents blocages de sites de liens torrents (voir ci-dessous) font bien suite à des instructions d’ordre judiciaire. « Ces sites sont bloqués sur la réglementation du juge d’instruction Philippe Van Linthout à Malines » nous a-t-on ainsi précisé du côté de chez Telenet. Nous continuons quoi qu’il en soit à chercher davantage d’informations sur ces mesures.

En Belgique, des sites de liens torrent tels que H33T ou ExtraTorrent viennent d’être bloqués par différents FAI. Si la Fédération belge anti-piratage reconnaît avoir déposé une plainte contre ces sites, l’enquête à leur encontre serait toujours en cours. L'organisation affirme ainsi qu'aucune décision n'a été prise en ce sens à sa connaissance. 

kick ass torrent

Depuis le week-end dernier, des millions de belges ne peuvent plus accéder à plusieurs sites de liens torrent. TorrentFreak rapporte ainsi que plusieurs fournisseurs d’accès à Internet du pays viennent de mettre en place un blocage qui concerne des sites tels que H33T, Kat.ph, ExtraTorrent, ou encore BitSnoop. Nos confrères notent cependant que le nouveau nom de domaine de KickassTorrent (« Kickass.to », à la place de « Kat.ph ») est quant à lui accessible. Il en est de même pour The Pirate Bay, site bloqué depuis 2011 sur décision de justice mais ayant récemment changé de nom de domaine.

Les abonnés à Belgacom ou Telenet tentant de se rendre à l’un de ces sites se voient par exemple apposer une bannière (voir ci-dessous) affichant le message suivant : « Vous venez d’être redirigé vers cette page. Le site que vous essayez de consulter contient des informations illégales au regard de la législation belge ». Un numéro de fax est laissé à l’intention du responsable du site en question, si jamais celui-ci estimait que le blocage avait été opéré à tort. Outre ce message, l’on observe la présence du logo de la police belge ainsi que celui du point de contact eCops, qui permet aux internautes de signaler des délits commis sur ou via l’Internet.

bannière blocage belgique via torrentfreak

Capture via TorrentFreak. 

Un juge d'instruction saisi d'une plainte de la BAF

Contactée par PC INpact, la Fédération belge anti-piratage (BAF) a confirmé avoir engagé une action à l’encontre de ces sites : « Effectivement, il y a une plainte qui a été déposée mais pour le moment, une enquête est en cours ». L’organisation - ayant récemment conduit le site RedList-Ultimate à cesser ses activités - reconnaît avoir constaté « qu’il y avait des sites qui étaient bloqués », mais affirme n’avoir reçu aucune information des autorités à ce sujet. « C’est un juge d’instruction qui est sur l’affaire en ce moment. Mais s’il y avait eu une décision de justice, on en aurait été informés et ça aurait été publié » nous a-t-on indiqué. De fait, les médias belges ne se font l'écho d'une telle nouvelle.

« On ne va jamais décider de bloquer nous-même un site, c’est seulement si les instances juridiques nous le demandent qu’on va le faire » évacuent de leur côté les services du FAI Belgacom, joints par nos soins. Nous leur avons demandé davantage d’informations sur la source de ces blocages, de même qu’à Telenet. Nous mettrons à jour cet article dès que nous aurons obtenu un retour.

En attendant, rappelons que ces blocages interviennent alors qu’une étude néerlandaise a mis en lumière la semaine dernière l’inefficacité du blocage de The Pirate Bay au Pays-Bas (voir notre article).

Dernière mise à jour le 30/08/2013 10:49:45

chargement
Chargement des commentaires...