La vidéo sur smartphone explose en Europe, la France en retard

La TV et YouTube sur smartphone n'attirent pas 51
Nil Sanyas

Selon une récente étude de comScore, les habitants des cinq grands pays européens sont de plus en plus nombreux à regarder des vidéos (TV ou non) sur smartphone, avec une hausse globale de 112 % des utilisateurs, soit 34,8 % des Européens. La France est toutefois en queue de peloton, et de façon assez nette.

comscore video europe smartphones

Grâce à l'augmentation des débits sur les réseaux mobiles, mais aussi à l'amélioration des smartphones, regarder une vidéo sur son mobile n'a plus rien d'étonnant depuis plusieurs années déjà. Sans surprise, l'usage commence donc à se démocratiser. Au mois de juin dernier, 52,8 millions d'Européens ont ainsi regardé au moins une vidéo, soit 112 % de plus qu'en juin 2012. Une très belle croissance tirée principalement par l'Allemagne (+150 %) et l'Italie (+124 %).

Le pays comptant la plus grande part d'adeptes du genre est selon comScore l'Espagne, avec environ 40 % d'utilisateurs de smartphones à s'adonner à cette activité, suivi par le Royaume-Uni et l'Italie (37 %) ainsi que l'Allemagne (33,5 %). Et la France ? Avec seulement 26,5 % d'utilisateurs de smartphones à avoir visionné des vidéos, et une faible croissance annuelle de 77 %, l'Hexagone accuse un sérieux retard par rapport à ses voisins européens.

Comment peut-on expliquer cet écart ? ComScore ne se risque pas à préciser les raisons de ces différences, néanmoins, nous pouvons toujours émettre des hypothèses. Les problèmes de débits entre les opérateurs et les plateformes comme YouTube, Dailymotion ainsi que les sites de TV de rattrapage pourraient expliquer en partie la faible passion des Français pour la vidéo sur mobile. Une étude de l'UFC-Que Choisir publiée en début d'année démontrait ainsi que tous les opérateurs, en particulier Free Mobile, souffraient de problèmes d'accès à ces types de sites. L'ARCEP a de plus noté récemment qu'une congestion aux heures de pointe touchait le FAI, il ne serait donc guère étonnant qu'il en soit de même pour les opérateurs mobiles.

L'autre explication pourrait se situer au niveau des forfaits en eux-mêmes. Aujourd'hui, la plupart des Français disposant d'un smartphone ont entre 1 et 3 Go de téléchargements de données par mois. Certains vont au-delà, mais ils sont une minorité. Or outre-Manche, on trouve des opérateurs offrant 100 Go par mois, chez 3 (Three) notamment. Et dans les autres pays, on trouve aisément des offres à 5, 10 voire 15 Go.

Enfin, voir une vidéo sur un écran aussi petit intéresse peut-être tout simplement moins les Français que leurs voisins européens. N'hésitez pas à nous dire si c'est votre cas au sein de nos commentaires.


chargement
Chargement des commentaires...