Carl Icahn : le tweet qui valait 20 milliards de dollars pour Apple

L'homme boursionique 54
Nil Sanyas

En très légère progression jusqu'au début de l'après-midi, l'action d'Apple a tout d'un coup bondi de près de 5 % sans crier gare. Une croissance due à deux simples tweets de Carl Icahn annonçant brièvement sa rencontre avec Tim Cook et des investissements chez Apple. Cela peut paraître anodin, mais cette annonce a augmenté la valeur d'Apple en bourse de 20 milliards de dollars en une journée.

Lundi soir, l'action d'Apple terminait à 467 dollars environ, valorisant la société américaine à 424 milliards de dollars. Une journée plus tard, après les tweets du richissime Carl Icahn, l'action s'est approchée des 490 dollars, valorisant Apple à 444 milliards de dollars.

Les investisseurs ont ainsi réagi à deux messages sur Twitter de la part d'Icahn. Le premier annonce qu'il détient de nombreuses parts chez Apple (sans plus de précision), estime que son action est sous-évaluée et qu'une discussion avec Tim Cook a eu lieu hier. Le second précise que cette conversation s'est bien déroulée et que de plus larges rachats d'actions devraient être réalisés. Des nouvelles particulièrement bonnes pour les actionnaires donc.

Icahn, un poil à gratter

Cela a donc suffi pour faire grimper l'action d'Apple. Il faut dire que Carl Icahn n'est pas n'importe qui. Ce milliardaire est spécialisé dans les investissements massifs dans de grandes entreprises. En se limitant au secteur high-tech et internet, on se rappellera de l'épisode mémorable de 2008, où Microsoft proposa la somme gigantesque de 40 milliards de dollars pour racheter Yahoo!. Ce dernier refusa et Microsoft retira son offre. Néanmoins, Carl Icahn, actionnaire important de Yahoo!, souhaitait une telle acquisition, au point qu'il n'a pas hésité à discuter avec Microsoft afin de bien faire comprendre son point de vue. Jerry Yang, le patron de Yahoo! à l'époque, n'a d'ailleurs pas caché son agacement de voir un actionnaire majeur s'opposer à son avis.

Mais l'épisode Yahoo! est loin d'être une anomalie. En ce moment même, Icahn est en opposition avec Michael Dell, le PDG de la société du même nom, toujours vis-à-vis de la stratégie à adopter. Le milliardaire souhaite que Dell reste en bourse et trouve de nouveaux débouchés. Le PDG lui, veut au contraire quitter la bourse et redevenir privé. Des points de vue discordants qui durent depuis de nombreux mois déjà et qui empêchent Michael Dell de mener à bien ses projets comme il l'aurait souhaité.

Dans le passé, Carl Icahn a aussi été hostile aux politiques et stratégies de nombreuses sociétés américaines, dont Time Warner et Blockbuster Video. Il a aussi investi plus ou moins massivement dans des entreprises comme Motorola, Viacom, Marvel Comics, Western Union ou encore Texaco Petroleum. Il a ainsi bâti sa fortune de plusieurs milliards de dollars en achetant des parts importantes d'actions, lui permettant ainsi d'entrer dans le conseil d'administration de plusieurs sociétés, et donc d'avoir du poids dans leur stratégie. Pour ensuite revendre ses parts et réaliser de belles plus-values.

Un atout ou un problème pour Apple ?

Au regard de son passé très mouvementé, Tim Cook doit-il craindre l'arrivée d'un homme comme Carl Icahn ? Tout dépendra d'un seul et unique critère en réalité : faire plaisir aux actionnaires ou non. Icahn fera en tout cas tout ce qui sera en son pouvoir pour peser en faveur des actionnaires, et donc de lui-même.

Assurément, à court terme, l'arrivée du milliardaire américain devrait donner un coup de fouet à l'action d'Apple, qui a certes retrouvé des couleurs depuis fin juin dernier, mais qui reste surtout encore loin de son record de septembre 2012. À moyen ou long terme par contre, nous ne sommes pas à l'abri d'une manœuvre de l'investisseur. Et quand on sait que le poste de Tim Cook semble se fragiliser jour après jour, il ne faudra pas être surpris de voir des rebondissements tôt ou tard.


chargement
Chargement des commentaires...