Les Européens ne pourront pas se procurer le Moto X

Il faudra forcément l'importer 67
Nil Sanyas

Le Moto X, présenté la semaine dernière, ne sera disponible que sur le continent américain. Selon Motorola, interrogé par TechRadar et ZDNet, la société américaine proposera d'autres smartphones dans un futur non daté, mais pas le Moto X. Une nouvelle pas si surprenante dès lors que l'appareil, monté aux États-Unis, est déjà très onéreux sur place.

Motorola Moto X

Ne vous attendez pas à voir arriver le Moto X d'ici peu en Europe.

Un appareil par l'Amérique, pour l'Amérique

Dévoilé la semaine passée, le Moto X a surpris à la fois par ses caractéristiques parfois moyen gamme et par ses tarifs plutôt haut de gamme. Centré sur la personnalisation et quelques autres fonctions uniques liées à l'appareil photo et Google Now, le smartphone a surtout pour caractéristique d'être monté dans une usine outre-Atlantique. Si les pièces viennent d'Asie, le montage se fait donc aux États-Unis, plus précisément au Texas. Une façon de titiller la fibre patriotique des Américains, et de marquer des points face à une concurrence qui fabrique et monte de A à Z en Asie, et en particulier en Chine.

Le revers de la médaille est que ce Moto X est en premier lieu proposé aux États-Unis et eu Canada, et que seuls quelques autres pays du continent, en Amérique Latine, pourront en profiter. Pour les Européens, le Moto X n'est pas à l'ordre du jour. Et ce n'est pas qu'il sera proposé dans quelques mois. Non, il ne devrait tout simplement pas être vendu sur nos terres.

Interrogé par le site britannique TechRadar, Motorola a ainsi précisé que s'il était en train de travailler sur plusieurs nouveaux produits destinés à l'Europe, un territoire important à ses yeux selon ses dires, « aujourd'hui, nous n'avons pas de plans immédiats pour une sortie du Moto X dans la région ». Un porte-parole de la société a confirmé à ZDNet que le Moto X ne sera bien disponible que sur le continent américain, et que l'Europe aura droit à d'autres appareils différents.

Motorola soigne son marché de prédilection

Malheureusement, aucun détail sur ces futurs produits n'a été dévoilé, que ce soit sur leurs noms, leurs caractéristiques et surtout sur leurs dates de disponibilités. Cette nouvelle démontre surtout que contrairement aux propos de Motorola, l'Europe est un marché secondaire pour la société.

Il faut dire qu'historiquement, Motorola a toujours eu plus de succès en Amérique qu'en Europe, où la concurrence de Nokia était particulièrement forte. Il est donc naturel que la nouvelle filiale de Google s'inquiète avant tout de son territoire de prédilection, plutôt que l'Europe, où il n'a guère une cote fantastique. Néanmoins, ce choix de bouder le Vieux Continent ne risque pas d'améliorer son image dans la région...


chargement
Chargement des commentaires...