HBO demande à Google de déréférencer un lien vers VLC Media Player

Sciemment ou non ? 48
Nil Sanyas

Outre ses problèmes avec la Hadopi, VLC, le fameux logiciel d'origine française est confronté à une nouvelle affaire. HBO, chaîne américaine bien connue pour ses séries (The Sopranos, Six Feet Under, Oz, The Wire, Game of Thrones), voit régulièrement ses contenus être téléchargés illégalement. Mais lors d'une demande auprès de Google de déréférencer des liens menant vers sa série Game of Thrones, HBO a aussi demandé d'interdire un lien pointant vers un torrent pour télécharger VLC Media Player 2.0.7.

HBO VLC

Un dommage collatéral ?

Est-ce une simple erreur réalisée à son insu de la part de HBO ou une réelle volonté de nuire à VLC, un logiciel très utilisé pour visionner des vidéos obtenues tout aussi bien légalement qu'illégalement ? Dans le passé, des dommages collatéraux non souhaités ont déjà eu lieu suite à des demandes massives de retraits de référencement d'URL. Mais jamais, selon nos informations, VLC n'avait été concerné jusqu'ici.

Selon TorrentFreak, qui révèle l'affaire, parmi des centaines de demandes de retraits d'adresses, dont la plupart concernent GoT et True Blood, deux séries de HBO, VLC, tel un intrus, figure dans la liste des demandes. Le lien en question, hébergé par TorrentPortal, n'est heureusement pas le site officiel de VideoLAN. Il n'empêche que le lien torrent n'a strictement rien d'illégal et qu'il ne devrait donc pas figurer sur cette liste.

Certes, VLC n'est pas le seul dans ce cas, puisque l'on retrouve d'autres contenus n'ayant aucun rapport avec HBO, dont des animes (Naruto), des films et même du porno. Mais la présence de VLC a de quoi surprendre, sachant que selon nos constatations, le lien vers TorrentPortal a bien été censuré sur Google. Les mêmes liens vers d'autres sites de torrent (The Pirate Bay par exemple) sont par contre bien référencés.

Toutefois, comme l'a rappelé notre confrère, HBO est coutumier des faits, au point qu'au début de l'année, la chaîne a osé demander à Google de déréférencer... HBO.com, soit son propre site internet. Une demande complètement saugrenue qui s'était accompagnée de demandes de censure d'autres sites eux aussi parfaitement légaux, dont des liens vers IGN et MTV.

« C'est un peu comme si on interdisait les couteaux de cuisine »

Interrogé par PC INpact au sujet de cette nouvelle, Jean-Baptiste Kempf, membre de l'association VideoLAN, n'a pas caché sa surprise et a tenu à mettre les points sur les « i » sur son logiciel : « VLC est utilisé pour de très nombreux usages, et l'usage le plus courant est la lecture de DVD, selon nos statistiques... VLC peut (presque) tout lire, mais n'a aucune idée du contenu et de la source qui est jouée... VLC est juste un outil et n'a rien à voir avec le piratage. C'est un peu comme si on interdisait les couteaux de cuisine, parce qu'on peut faire un meurtre avec. »

Rappelons qu'au mois de mai dernier, le site Mega de Kim Dotcom a lui aussi été la victime d'une demande de déréférencement sur Google de la part de Warner Bros et NBC Universal cette fois. Google n'avait toutefois pas accédé à leurs requêtes.


chargement
Chargement des commentaires...