Fimalac (Purepeople) rachète Allociné pour 67 millions d'euros

Sans faux raccord 27
Nil Sanyas

Mise à jour : L'information dévoilée la semaine dernière est désormais officielle. La société Fimalac vient ainsi d'annoncer « avoir réalisé l’acquisition de 98 % du capital du groupe Allociné pour un prix de 66,9 millions d’euros ».

Petit à petit, la société française d'investissement Fimalac devient un géant du web. Après avoir croqué en mai dernier Webedia, connue pour ses sites Purepeople et Puremedia notamment, voilà que le groupe est en négociations exclusives pour l'acquisition d'Allociné, que l'on ne présente plus.

Allocine

Une acquisition entre 60 et 80 millions d'euros ?

Racheté en 2007 par le fonds d'investissement américain Tiger Global, Allociné devrait changer de main d'ici peu. Fimalac a en effet annoncé hier être en voie de racheter le fameux site internet spécialisé dans le cinéma et présent en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Russie, en Espagne, au Canada, en Turquie, au Brésil et même en Chine.

La somme qui devrait être mise sur la table pour obtenir le groupe Allociné sera située entre 60 et 80 millions d'euros d'après L'Opinion. C'est moins que l'investissement réalisé par Tiger Global il y a six ans. Le communiqué officiel de Fimalac précise qu'Allocine compte plus de 25 millions de visiteurs uniques par mois et que rajouté aux autres sites qu'il détient, cela lui permettra de devenir le quatrième groupe média français et le numéro un dans le divertissement.

Il faut dire que Fimalac détient déjà Terrafemina mais aussi Webedia, éditeur des sites "Pure" (Purepeople, Puremedia, Puretrend, Pureciné, Purecharts, Pureshopping, Purebreak, Purefamille, Puresaveurs, Pureloisir, etc.), de Grazia et de Plurielles. Webedia, racheté il y a peu, regroupe plus de 11 millions de visiteurs uniques par mois. Rajoutez les 2 millions de visiteurs uniques de Terrafemina et les millions de visiteurs d'Allociné, et vous obtenez un groupe majeur.

« Bien digérer ces deux acquisitions »

Selon Véronique Morali, présidente de Fimalac Développement et interrogée par Le Monde, le groupe attirera près de trois millions d'internautes français par jour, ce qui lui permettra de générer environ 50 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année. D'après Morali, la direction d'Allociné restera en place. Le groupe devrait peser très lourd dans certains pays, et notamment le Brésil, où l'on s'attend à 10 millions de visiteurs uniques mensuels. Le trio Terrafemina, Webedia et Allociné est surtout un mastodonte en France dans le divertissement et les médias grand public.

Au regard de la boulimie actuelle de Fimalac, Le Monde a titillé ce dernier sur un possible rapprochement avec un autre poids lourd du web français : Dailymotion, propriété à 100 % d'Orange. « Chaque chose en son temps » a tout de suite modéré Véronique Morali. « Il faut d'abord bien digérer ces deux acquisitions, monter les marches une par une... Même si nous sommes toujours capables d'être très réactifs. » Néanmoins, même si Orange cherche un partenaire international, il est surtout en quête d'un allié américain.

Dernière mise à jour le 16/07/2013 13:32:16

chargement
Chargement des commentaires...