Google Chrome numéro un dans la plupart des pays du globe

Hormis en Afrique 165
Nil Sanyas

Lancé il y a moins de cinq ans, Google Chrome aurait déjà conquis la plupart des pays du monde, notamment en Amérique, en Europe et en Asie. Selon les dernières données de StatCounter, quand Chrome n'est pas le numéro un dans un territoire, il est quasi systématiquement numéro deux. De quoi lui permettre de dominer l'intégralité du monde dans quelques mois ou années ?

StatCounter navigateurs

Chrome éteint Internet Explorer

La carte vaut mille mots. Certes, historiquement, StatCounter, par rapport à d'autres instituts équivalents, a toujours eu tendance à donner des chiffres avantageux pour Chrome et désavantageux pour les autres navigateurs, en particulier pour Internet Explorer. Par exemple, selon les dernières données du Bordelais AT Internet, Chrome est encore deuxième en France et même en troisième position au Royaume-Uni, alors que StatCounter place le navigateur de Google en première place dans ces deux pays.

Il n'empêche que la vague verte est flagrante et qu'elle devrait de toute façon être confirmée dans un futur proche. Ici, pour StatCounter, le bilan est simple : Chrome est numéro un sur la quasi-totalité du continent américain, cas du Groenland et des Îles Malouines mis à part, mais aussi une bonne partie de l'Afrique du Nord, de l'Europe (hors Allemagne, Autriche et Pologne), du Moyen-Orient, de l'Asie (hors Chine) et de l'Océanie.

Microsoft Internet Explorer ne serait plus premier qu'au Groenland, aux Îles Malouines, dans une bonne partie du Sud de l'Afrique, en Chine, au Japon, en Corée du Sud, en Suisse, et en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Pour le reste, Mozilla Firefox capterait l'intégralité des autres pays, avec pour principaux territoires l'Allemagne, la Pologne, le Nigeria, l'Iran et l'Indonésie.

Pour Chrome, la performance est majeure dès lors qu'il est le navigateur le plus récent parmi les mastodontes du secteur. D'autant plus qu'il est situé en deuxième position dans tous les grands pays dominés par IE ou Firefox, à l'instar de l'Allemagne ou encore de la Chine. Seuls quelques pays comme la Suisse, l'Iran et certains territoires africains placent Chrome en troisième position.

Firefox résiste

Pour Internet Explorer par contre, la claque est importante, alors qu'il dominait outrageusement le globe il y a encore quelques trimestres à peine. Il peut heureusement compter sur certains pays majeurs comme la Chine, où il dispose encore d'une part de marché non négligeable. Quant à Firefox, il a troqué sa place de challenger d'Internet Explorer pour prendre celle de challenger de Chrome. Le navigateur de Mozilla est ainsi derrière celui de Google dans de nombreux pays selon StatCounter, dont la France, la Russie, l'Inde, les pays d'Afrique du Nord et quelques nations d'Asie. En Amérique, il est par contre régulièrement en troisième position, hormis au Vénézuéla.

Enfin, notez que les meilleures performances de Safari sont réalisées en Suisse (21 %), ainsi qu'en Australie (19,74 %), en Amérique du Nord et au Royaume-Uni, avec environ 15 % du marché. Quant à Opera, son fief semble se trouver en Europe de l'Est, avec en tête la Biélorussie (2e, avec 28,17 % de PDM), ainsi qu'en Ukraine (17,83 %).

Les plus forts taux d'utilisation dans les pays sont à mettre au crédit du Chili pour Chrome (67,04 %), du Cameroun pour Firefox (66,19 %), de Lesotho et de la Chine pour Internet Explorer (54,25 % et 48,48 % respectivement), de la Suisse pour Safari (21,06 %) et donc de la Biélorussie pour Opera (28,17 %).


chargement
Chargement des commentaires...