Firefox OS : les premiers smartphones à partir de 69 euros en Espagne

Une tarification agressive 88
Vincent Hermann

L’attente pour les smartphones équipés de Firefox OS est désormais terminée. À partir de demain, les deux premiers modèles équipées du système mobile de Mozilla seront lancés en Espagne puis dans d’autres pays. Un évènement intéressant notamment en raison du positionnement tarifaire, particulièrement agressif.

Un tarif agressif 

Firefox OS est le système mobile de Mozilla, pensé avant tout pour l’entrée de gamme et les marchés émergents, même si l’éditeur souhaite plus tard une montée dans les caractéristiques et les tranches tarifaires. Basée sur un noyau Linux, la plateforme fait la part belle aux technologies du web puisque tout est centré sur le HTML5, y compris les applications. L’éditeur mise ainsi sur les très nombreux développeurs web qui seront tentés par la création d’applications tierces en utilisant leurs connaissances.

Après une première vague de modèles dédiés au développement, les téléphones commerciaux étaient attendus. Ces modèles ne sont finalement pas nouveaux : il s’agit des One Touch d’Alcatel et Open de ZTE. Ils seront commercialisés dans les tous prochains jours dans une vingtaine de pays. L’opérateur espagnol Telefonica a d’ores et déjà indiqué que l’Open serait commercialisé 69 euros avec une carte prépayée.

Un défi de taille 

Globalement, Firefox OS va surtout concerner dans un premier temps l’Europe Centrale, l’Europe de l’Est ainsi que l’Amérique latine. Un peu plus tard, c’est le marché asiatique qui en profitera puisque Huawei et LG se lanceront eux aussi dans l’aventure. Mozilla pourra réussir son pari grâce un placement tarifaire très agressif, mais l'éditeur affrontera de plein fouet le marché Android. Des milliers de modèles parfois très accessibles, sans parler de la gamme Asha de Nokia ou encore de l’entrée de gamme Windows Phone. Des modèles qui ont pour la plupart l’avantage d’une boutique d’applications déjà bien remplie. Du moins pour l’instant.

Mozilla en tout cas ne cache pas sa motivation : « Le lancement de Firefox OS marque un tournant dans l’histoire du web. Firefox OS alimente les premiers smartphones conçus entièrement sur des technologies web et il stimulera une nouvelle vague d’innovation pour le web. Nous sommes fiers de fournir une expérience qui ravira ceux qui achèteront un smartphone pour la première fois et qui placera la puissance du web dans les mains des utilisateurs » a ainsi indiqué Jay Sullivan, l’un des responsables de l’entreprise.

Il reste à voir évidemment dans les mois qui viennent comment le marché réagira à ce nouveau concurrent, et surtout si les développeurs répondront à l’appel de cette nouvelle boutique d’applications.


chargement
Chargement des commentaires...