PlayStation 4 : certaines fonctionnalités seront gratuites, quid de Gaikai ?

C'est l'heure de passer à la caisse 34
Kevin Hottot

Nos confrères de Videogamer ont eu l'occasion de s'entretenir avec Fergal Gara, directeur général de SCEE au Royaume-Uni et en Irlande. Son message se veut clair : oui le multijoueur pourra être payant sur la PlayStation 4, mais l'abonnement au PlayStation Plus n'aura rien d'obligatoire et permettra de profiter de la console sans grand handicap. Mais Gaikai, le service de Cloud Gaming, pourrait ne pas être inclus dans le bouquet et être facturé séparément.

  PlayStation 4 E3 2013

« Il est temps de faire payer, mais il est temps de faire payer tout en continuant de proposer une plus-value intéressante », affirme Fergal Gara, un cadre de Sony Computer Entertainment Europe à nos confrères de Videogamer. L'homme précise que l'abonnement au bouquet PlayStation Plus, facturé 50 euros par an, est très avantageux, même si la pilule de l'inscription obligatoire pour profiter du multijoueur en ligne a du mal à passer.

« Un abonnement à PlayStation Plus arrive avec un tas de choses. Déjà, l'abonnement s'applique sur la PlayStation 3, la PlayStation 4 et la PS Vita. Donc si vous avez les trois plateformes, vous avez directement accès à une collection de jeux pour chacune d'elles. Mais il est vrai que pour jouer en ligne avec la PS4, il sera requis », admet le responsable. 

Cependant, s'il faut mettre la main à la poche pour jouer en réseau avec la nouvelle console de Sony, la plupart de ses autres fonctionnalités resteront gratuites. C'est par exemple le cas de l'accès aux services de streaming et de télévision de rattrapage, des fonctions sociales liées au bouton share de la manette, comme le partage de vidéos et le chat. La fonction Remote Play de la PS Vita ne devrait pas non plus vous demander de passer à la caisse. 

La seule incertitude reste à mettre sur le compte de Gaikai, le service de cloud gaming devant assurer la rétrocompatibilité entre la PlayStation 4 et les jeux de la PlayStation 3. « Pour faire simple, nous n'avons pas encore décidé », avoue Fergal Gara. Le géant japonais de l'électronique a toutefois encore un peu de temps devant lui avant de faire son choix, étant donné que cette fonctionnalité ne devrait pas être disponible au lancement de la console. « Le service complet de Cloud Gaming n'arrivera que plus tard en 2014, avec les jeux de PS3 aux États-Unis, nous allons ensuite progressivement augmenter le nombre de consoles, de titres et de territoires concernés [...] Cela fera-t-il partie du programme PlayStation Plus ? Très honnêtement je ne sais pas. Est-ce que cela répondra à un autre modèle économique ? Peut-être. Nous n'avons pas encore tranché cette question », admet le cadre de SCEE. 


chargement
Chargement des commentaires...