DDL : le site belge RedList-Ultimate.be contraint de cesser ses activités

Le site n'a plus la frite... 50

Depuis deux jours, impossible de trouver un lien de téléchargement direct sur le site RedList-Ultimate. Et pour cause : l'administrateur de ce très populaire site belge a expliqué avoir retiré tous les contenus litigieux de son site suite à une perquisition de la police à son domicile. Une plainte aurait été déposée à son encontre.

redlist ultimate

 

« Aujourd'hui on me demande de retirer l'intégralité du contenu illégal sur RedList. Et je n'ai plus d'autre choix malheureusement ». C’est par ces quelques mots que Redarche, l’administrateur du site belge RedList-Ultimate, a annoncé mardi que le site était de fait contraint de cesser ses activités.

 

Depuis, tous les liens de téléchargement direct permettant d’accéder à des œuvres protégées - films, séries, logiciels, musique, jeux vidéo, etc. - ont été retirés du site (voir capture ci-dessous). Il n’est d’ailleurs plus possible d’ajouter de nouveaux liens renvoyant vers des hébergeurs tels que DepositFiles ou Uploaded sur RedList, ce site très populaire auprès des internautes francophones (139ème site le plus consulté en Belgique, 159ème en France selon les mesures d’Alexa).

 

redlist

Plainte et perquisition au domicile de l'administrateur de RedList 

Dans un second message un peu plus détaillé, Redarche explique que la police a effectué une perquisition mardi matin à son domicile, suite au dépôt d’une plainte « de je ne sais plus qui contre le site ». Vraisemblablement, un ou des ayants droit. Selon lui, les policiers « sont restés une heure environ, ils ont regardé un peu partout, embarqué du matériel informatique, et voilà ». Surtout, ils lui ont demandé de fermer son site le plus rapidement possible, mais l’administrateur de RedList a préféré retirer le contenu litigieux, à savoir les liens. L’intéressé ne semble donc pas avoir été conduit au poste.

 

Désormais, le garçon dit vouloir jouer franc-jeu avec les autorités. « Dans ma position je suis honnête avec eux [les policiers, ndlr] et je coopère, ça sert à rien de m'opposer à une décision de justice, je suis quand même pas fou » explique-t-il. Redarche promet malgré tout que le site « restera quoi qu'il en soit en ligne, dans sa forme actuelle pour le moment ».

 

Nous reviendrons sous peu sur cette plainte contre RedList, dès que nous aurons réussi à recueillir plus d’informations. Notons néanmoins que selon Zataz, cette action à l’encontre de ce site belge aurait été orchestrée en France par l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA) et la SACEM, et, de l’autre côté de la frontière, par la Belgian Anti-piracy Federation (BAF). 


chargement
Chargement des commentaires...