Les petits conseils de Google sur la sécurité des mots de passe

On ne le répétera jamais assez : prudence 38
Vincent Hermann

La sécurité dépend le plus souvent des mots de passe que vous choisissez. La vie moderne implique de plus en plus régulièrement de recourir à des services en ligne, provoquant de fait une accumulation des comptes. Pour ne pas être trop ennuyés, les utilisateurs choisissent alors fréquemment les mêmes identifiants. Google y va de ses petits conseils pour rappeler l’importance du choix des mots de passe.

 

Face à la multiplication des comptes utilisateurs, beaucoup choisissent un mot de passe simple qu’ils réutilisent ensuite un peu partout. Il s’agit d’une erreur double : un mot de passe trop simple est aisé à deviner, et sa réutilisation peut provoquer de véritables catastrophes face à des pirates un peu malins. De fait, lorsque Google aborde le sujet, c’est principalement pour répéter des règles qui restent encore trop peu suivies.

Taille et complexité des mots de passe 

Le premier conseil est crucial : utiliser des mots de passe différents pour chaque service important pour lequel il existe. Dans le cas où l’utilisateur se ferait pirater un compte, ses identifiants ne pourraient pas être utilisés pour les autres services.

 

Le deuxième conseil est également crucial : augmenter la complexité des mots de passe. N’utilisez pas des mots de passe tels que « pupuce », « 123456 », le prénom d’un de vos enfants ou encore votre date de naissance. Préférez non seulement les termes beaucoup plus long, voire éventuellement des phrases complètes, mais enrichissez les surtout de minuscules, de majuscules, de chiffres et de caractères spéciaux, tels que ceux de la ponctuation. Dans une analyse de 2009 portant sur 32 millions de mots de passe, 54 % seulement contenaient des chiffres et à peine 3,7 % contenaient des caractères spéciaux.

 

La complexité du mot de passe est d’ailleurs cruciale pour un compte comme celui de Google. De tels identifiants protègent désormais un véritable océan de données. Si vous êtes un aficionado des services de l’entreprise, votre compte est une clé pour un grand nombre de données personnelles. Le constat est le même pour un compte Microsoft ou Apple, sans parler de tout ce qui touche à l’administratif, aux impôts et ainsi de suite.

Un endroit sûr pour stocker les identifiants 

Pour lutter contre la pauvreté des mots de passe, Google indique ne pas voir de problème inhérent à leur stockage sous une forme ou une autre : seule condition, que l’emplacement soit sûr. S’il s’agit d’un petit carnet, cachez-le bien. Si vous préférez une forme numérique, utilisez l’un des multiples gestionnaires de mots de passe existant, sous la forme d’une application, du type Dashlane, ou d’une extension pour le navigateur.

 

Enfin, lorsque cela est possible, activez l’option de récupération du mot de passe. Il peut s’agir d’un numéro de téléphone ou d’une adresse email supplémentaire. Cela permet de garder la main sur son compte, même lorsque la sécurité est compromise. Notez que même si Google ne l’aborde pas (et c’est étonnant), un nombre croissant de services proposent une identification à deux étapes. Chaque fois que c’est possible, nous vous conseillons de l’activer.


chargement
Chargement des commentaires...