Du Wi-Fi via satellite dans les avions d'Air France et KLM, 19,95 € par vol

La phase expérimentale est lancée 77
Sébastien Gavois

Air France et KLM viennent de donner le coup d'envoi de la première phase expérimentale du Wi-Fi via satellite à bord de leurs avions, deux Boeing 777 modifiés ont décollé aujourd'hui à destination de New York et de Panama. Bien évidemment, ce service n'est pas gratuit, mais le coût reste assez raisonnable et devrait en intéresser plus d'un : 10,95 € par heure ou bien 19,95 € pour la totalité de votre vol.

Air France Wi-Fi

Après la SNCF qui propose d'ores et déjà du Wi-Fi à bord de certains TGV, c'est au tour d'Air France et de KLM de dévoiler un service du même genre. Ce n'est pas une surprise puisque la compagnie française l'avait déjà annoncé il y a près de huit mois déjà. Il était également question d'un service de journaux numériques, qui est disponible depuis un peu plus d'un mois maintenant.

Quoi qu'il en soit, les deux compagnies aériennes ne sont pas les premières à se lancer puisque ce genre de solution a déjà été mise en place chez plusieurs compagnies. Cela passe par exemple par Gogo Inflight Internet qui a déployé un vaste réseau d'antennes terrestres tournées vers le ciel afin d'établir une connexion avec les avions. Air France et KLM ont pour leur part décidé d'explorer une piste différente en exploitant une liaison satellitaire.

Cette technique à l'avantage d'être disponible partout, y compris au-dessus de la mer par exemple. Les premières destinations choisies ne sont d'ailleurs pas anodines : New York pour AF (départ de Paris-Charles de Gaulle) et Panama pour KLM (départ d'Amsterdam-Schiphol).

Wi-Fi Air France

Bien évidemment, il faudra payer pour profiter du Wi-Fi à bord de l'avion et Air France annonce des tarifs finalement assez raisonnable, même s'ils sont plus élevés que ceux de la SNCF (5 € pour une heure, 10 € par trajet ou 30 € pour 30 jours) : 10,95 euros par heure ou bien 19,95 euros pour l'ensemble du vol quel que soit sa durée. La seule restriction annoncée par la société est qu'il faut attendre une altitude de 20 000 pieds pour que le service soit disponible. Aucune précision par contre concernant la latence et les débits qu'il sera possible d'avoir.

En plus d'un accès à internet en Wi-Fi, vous pouvez profiter de services supplémentaires : « les dernières informations et actualités sportives en direct, la météo ou encore obtenir des informations sur les destinations du Groupe ». Rien n'est par contre précisé concernant une éventuelle limitation du côté de la VoIP ou d'autres protocoles. Notez que vous pouvez également envoyer des SMS depuis votre mobile et profiter d'une connexion 3G, l'ensemble étant « facturé selon les conditions forfaitaires conclues avec leur opérateur téléphonique ».

Pour finir, voici une vidéo de l'installation de l'antenne et des routeurs dans l'avion :


chargement
Chargement des commentaires...