Le marché de la DRAM se porte à merveille, mais Samsung perd des plumes

Pour Samsung, c'est le DRAMe 26
Nil Sanyas

Désormais confiné à trois grands constructeurs depuis le rachat du Japonais Elpida par l'Américain Micron, le marché de la DRAM a réalisé un très bon premier trimestre 2013 selon iSuppli. Une belle performance qui n'a toutefois pas profité au leader Samsung.

 

Samsung moins dominateur

Connu du grand public pour sa position de numéro un mondial dans les secteurs des téléphones et des téléviseurs, Samsung est aussi située depuis de nombreuses années à la première place dans le marché de la Dynamic Random Access Memory (DRAM) et est régulièrement suivi par son compatriote Hynix. Les deux sociétés sud-coréennes captent ainsi entre 60 et 70 % du marché à elles seules, au nez et à la barbe des concurrents japonais, taiwanais et américains.

Mais le marché se transforme. Micron a racheté Elpida l'an passé, bien qu'officiellement, la société japonaise n'a pas encore intégré l'Américain du fait de quelques complications au pays du soleil levant. Et le duo est aujourd'hui particulièrement puissant. Sur un marché total de 7,1 milliards de dollars pour les trois premiers mois de l'année, en hausse de 6 % en un trimestre et de 11 % en un an, Samsung reste bien le numéro un, mais affiche un important recul, perdant ainsi 5 points de parts de marché.

A contrario, Elpida et Micron ont tous les deux progressé plus que le marché. Le premier a ainsi vu son chiffre d'affaires croître de 22 %, tandis que le second a affiché une croissance phénoménale de 40 % en valeur (et 30 % en quantité), porté par Inotera Memories, société taiwanaise rachetée il y a peu. Résultat : si séparées, les deux sociétés restent derrière Hynix, si regroupées, elles forment déjà le deuxième plus gros groupe dans le marché de la DRAM.

Elpida/Micron surpassent Hynix

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, l'écart entre Samsung et le duo n'est que de 6 points. Quand on sait qu'à une époque récente, le Corée captait près de 45 % du marché, on mesure bien ici le chemin parcouru par la concurrence et en particulier par le couple Elpida/Micron.

DRAM Q1 2013

Remarquez que les quatre grands constructeurs (ou trois si l'on fusionne Elpida et Micron) représentent 91,4 % du marché, ne laissant que des miettes à la concurrence, à savoir Nanya, Winbond ou encore Powerchip. Cette remise en cause de la domination sud-coréenne est en tout cas nouvelle et il sera intéressant de vérifier si dans un futur proche, le nouveau duo n'arrive pas à surpasser Samsung, ce qui serait une première depuis de longues années.

Notez que selon iSuppli, certaines mémoires ont vu leurs tarifs bondir de plus de 40 % entre le dernier trimestre 2012 et le premier trimestre 2013. Une inflation qui expliquerait grandement la belle progression du marché, qui a réalisé ses meilleurs résultats depuis le deuxième trimestre 2011.


chargement
Chargement des commentaires...