Des annales du bac et du brevet en ligne d’ici fin 2013

Tous les sujets, mais que ceux des dernières années 217

Mise à jour : Le ministre de l’Éducation nationale a visiblement une drôle de conception de « l'ensemble des sujets du baccalauréat et du diplôme national du brevet ». Le cabinet de Vincent Peillon vient en effet de revenir vers nous pour nous informer que « la très grande majorité des sujets » évoqués par le ministre étaient d’ores et déjà en ligne. Autrement dit, pas question pour la Rue de Grenelle de remonter bien plus loin que les trois dernières années d’annales actuellement disponibles sur Eduscol. « Ça n’a aucun intérêt d’afficher un sujet obsolète, pour ne pas induire en erreur les candidats » nous a-t-on expliqué. Sont notamment exclues toutes les annales dont le programme a changé.

L’objectif de l’opération, qui a déjà conduit à la mise en ligne de plus de 1 000 sujets selon le cabinet du ministre, reste quoi qu'il en soit d’aboutir d’ici « la fin de l’année 2013 ». Aucune information en terme d’années correspondantes ou de nombre de sujets concernés n’a pu nous être donnée.

Les services du ministère de l’Éducation nationale « vont développer au cours de l'année 2013 une base de données permettant d'accéder, dans un premier temps, à l'ensemble des sujets du baccalauréat et du diplôme national du brevet des sessions précédentes complété, dans un second temps, des programmes des épreuves, d'éléments de correction et d'informations pratiques en lien avec ces sujets ». C’est le ministre Vincent Peillon qui vient de l’affirmer au travers d’une réponse à une question parlementaire. Autrement dit, toutes les annales du bac et du brevet devraient bientôt se retrouver en libre accès sur Internet.

bac eduscol

 

En novembre dernier, le ministre de l’Éducation nationale était invité par un député de l’opposition à se positionner sur la mise à disposition gratuite, via un site Internet unique, de l'ensemble des données relatives aux examens et concours nationaux. Dans sa réponse, qui vient de paraître au Journal Officiel, Vincent Peillon annonce que « les services de la direction générale de l'enseignement scolaire vont développer au cours de l'année 2013 une base de données permettant d'accéder (...) à l'ensemble des sujets du baccalauréat et du diplôme national du brevet des sessions précédentes ». Le locataire de la Rue de Grenelle précise que ces éléments se trouveront ensuite complétés « des programmes des épreuves, d'éléments de correction et d'informations pratiques en lien avec ces sujets ».

 

L’objectif de l'opération ? « Mettre à disposition de tout un chacun les éléments nécessaires à la bonne préparation des élèves et à la compréhension des épreuves dans une logique d'ouverture » affirme le ministère. « Cela permettra de proposer à l'ensemble des élèves, futurs candidats, ainsi qu'à leurs parents et enseignants un ensemble de services en ligne facilitant les apprentissages et la réussite aux examens ».

Les annales 2010, 2011 et 2012 déjà en ligne sur Eduscol

bac eduscolSi aucune date précise n’est évoquée quant à la mise en ligne définitive de l’ensemble de ces documents, on notera qu’il est d’ores et déjà possible depuis plusieurs semaines d’accéder aux annales du bac pour les années 2010, 2011 et 2012. La plateforme Eduscol propose en effet de consulter un sujet, en choisissant le type d’examen (général, technologique, professionnel) puis en fonction de la série (ES, L, S, STG, etc.).

 

Seul bémol : « en raison de la nature même de certaines de ces données relatives aux examens et concours (nominatives, discriminantes et/ou soumises à autorisation de la CNIL) et des questions relatives aux droits d'auteurs », Vincent Peillon prévient que les données concernées « ne peuvent être mises à disposition sous la forme stricte de l'open data définie par 8 critères lors de la "conférence de Sébastopol" tenue le 7 décembre 2007 en Californie ». Nous avons contacté la Rue de Grenelle afin d’avoir plus de précision quant aux conséquences concrètes de cette incompatibilité, et attendons toujours un retour.

 

bac eduscol

Vers un nouvel « entrepôt de données » statistiques sur les examens et concours

Dans sa réponse, Vincent Peillon insiste également sur le fait que son ministère met d’ores et déjà « gratuitement à disposition l'ensemble des résultats aux examens », mais ce « sous réserve de la signature d'un accord de licence rendue obligatoire par la nature nominative des données collectées ». Il explique ainsi que l'identité de tous les lauréats des examens de l'enseignement scolaire sont accessibles aux médias et à « divers organismes », dès lors que la publication officielle des résultats a été effectuée. La Rue de Grenelle ajoute à cet égard que « dans le cadre de la refonte de l'application de gestion des examens et concours (projet Cyclades), la nouvelle application proposera un "entrepôt de données" agrégeant un ensemble de données statistiques sur les examens et concours ». L’objectif est ici « d’améliorer le pilotage et d’offrir ainsi des données potentiellement accessibles au public ».

Dernière mise à jour le 29/05/2013 15:14:46

chargement
Chargement des commentaires...